Chroniques

Le limier de Roger Poirier-Service presse

Genre:

Policier

Editeur:

Editions de La plume d’or

Résumé:

Un meurtre ;
pour tout témoin, un chien disparu ;
aucun indice, aucun motif…
Comment rendre justice ?
Un honnête citoyen est victime d’une agression gratuite perpétrée à même son domicile. Cette attaque crapuleuse et ineffable lui sera fatale. Témoin de la scène, son chien est laissé pour mort après avoir tenté de le secourir. Peu de temps après, il est retrouvé en bordure d’une route par une jeune femme qui ne peut faire autrement que de lui venir en aide.
L’enquêteur Clark, chargé de l’affaire, se retrouve dans une impasse. Ne trouvant ni motif ni indices pour expliquer cet assassinat, il doit se résigner à clore le dossier.
Quelques années plus tard, lors d’une promenade avec sa maîtresse, le chien croisera le malfrat et reconnaîtra son odeur. Du fond de ses entrailles, un mot s’impose: danger. Réagissant à cette impulsion, il cherchera à venger son ancien maître. Malheureusement, cet acte lui vaudra un verdict de condamnation à mort par euthanasie.
C’est à ce moment que Clark aura vent de l’affaire…

Mon avis:

Je remercie l’auteur, les éditions de la plume d’or pour ce service presse.Mon avis fait suite à la chronique de Lyane A qui était alors chroniqueuse pour « La lectrice compulsive », vous pouvez retrouver son avis et un extrait du roman en cliquant sur la photo ci-dessous.

La couverture est aussi sombre que mystérieuse, quoi de mieux pour donner envie de se lancer dans la lecture d’un roman policier?

J’avoue, je n’ai lu que très (trop) peu d’auteurs Canadiens non pas par manque d’envie mais tout simplement parce que je ne connais pas beaucoup d’auteurs Canadiens.L’auteur pour notre plus grand plaisir profite de sa retraite pour s’adonner à sa passion: la littérature.

La plume est appliquée, le style fluide,l’auteur maîtrise parfaitement son récit et son genre.

Pour un premier roman,  » Le limier’ est vraiment bluffant, l’intrigue est passionnante, addictive même.On se laisse totalement embarquer dans cette enquête.

Le dépaysement est garantit ,on se balade au côté de Clark tout au long de ce roman en se délectant des rebondissements et retournement de situation.

La seule déception, qui n’est certes que mon avis est la fin qui m’a laissé… sur ma faim justement.

Ce roman n’en demeure pas moins très bon et les amateurs d’enquête ne seront pas déçu par le rythme,le style et les personnages.

Une belle surprise!

Un roman à savourer au coin du feu.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s