Chroniques

Raphaël a l’air d’un ange de Véronique d’Anthonay-Service presse

Résumé:

En 2012, le prix Nobel de médecine récompensait une découverte majeure sur les cellules souches, qui offrait aux homos le rêve d’avoir un jour LEUR PROPRE ENFANT BIOLOGIQUE.
Et ce jour est venu.
Marc et Raphaël Falonie sont mariés depuis douze ans et ils sont parfaitement heureux. Rien ne semble manquer à leur bonheur. Pourtant, lors d’un cocktail parisien, Raphaël va être séduit par le discours d’un brillant généticien et son offre incroyable : concevoir leur propre enfant biologique, pas celui de l’un ou l’autre – ils n’auront pas ce choix cornélien à faire – mais bien la fusion de leurs gènes, comme pour les couples hétérosexuels. L’idée ravit Raphaël, alors que Marc est plus réticent mais se laisse entraîner par amour pour son ange dans ce qui va devenir une véritable aventure semée de pièges et d’embûches.
De cette union naîtra une petite fille : Aurore.
Une petite fille pas comme les autres…

L’action de ce thriller d’anticipation médical se déroule en 2031 à Bouliac, près de Bordeaux. L’histoire romanesque de ces deux homos sert de cadre à une manipulation génétique qui, loin d’être de la science-fiction, se réalisera plus tôt qu’on ne le croit. Est-ce souhaitable ? Inquiétant ? L’être humain est-il au commencement d’un changement de son mode de procréation ? Que va nous réserver le XXIe siècle ? L’auteure soulève toutes ces questions et nous emporte dans une épopée à la fois philosophique, policière et amoureuse au cours de laquelle le lecteur découvrira les bouleversements d’un siècle en pleine mutation et de la vie tranquille des deux protagonistes.

Extrait:

« Après le départ des Falonie, le professeur Niteine s’était assoupi quelques minutes dans son grand fauteuil de bureau ergonomique. Ce sont de petits coups saccadés sur la porte qui le réveillèrent.
Il ouvrit un œil endormi et bredouilla d’une voix encore ensommeillée.
— Qui est-ce ?
— C’est moi !
— J’arrive… une minute.
Il s’extirpa de son siège et s’avança nonchalamment vers l’entrée. Il ouvrit à un homme qui entra en trombe dans la pièce. Il était très grand, massif même. Il se tenait légèrement voûté et portait une barbe blonde aux reflets dorés, des sourcils broussailleux de la même teinte et une longue blouse blanche un peu ample lui donnait une allure de professeur de physique du siècle dernier.
— Je viens de croiser nos cobayes, ils ont l’air radieux… mais je voulais savoir ce que tu leur avais dit exactement ? lança-t-il à Niteine sans préambule.
— Je ne comprends pas, Paul, leur dire quoi ?
— Tu sais bien ce que je veux dire, et je suis inquiet… »

A propos de Véronique:

Véronique d’Anthonay vit à Bordeaux depuis 15 ans, avec son mari et ses trois enfants de 11, 17 et 20 ans. La lecture a baigné son enfance et son adolescence avec les grands classiques de la littérature française et c’est tout naturellement qu’elle s’est orientée vers un master de Lettres modernes à la Sorbonne.
Elle a écrit plusieurs textes qu’elle n’a pas édité, probablement à titre d’entraînement, et en 2016, elle a sorti son premier roman :Les Évènements aléatoires chez Rebelle éditions, un thriller psychologique que les lecteurs ont trouvé « captivant, sombre et torturé ». Raphaël a l’air d’un ange est son deuxième roman.

« J’habite Bordeaux depuis 15 ans, avec mon mari et mes trois enfants de 11, 17 et 20 ans et j’aime me définir comme une femme au foyer qui écrit, car non seulement mes enfants passent avant l’écriture mais, en plus, la concentration n’est toujours évidente à trouver, dans ce contexte. Dès que je mets à ma table de travail, c’est magique : j’oublie la routine et j’entre en communion avec mes personnages… Il y a certainement une forme de schizophrénie dans l’écriture, au point souvent de ne plus entendre l’agitation extérieure, mais il y a aussi une certaine jouissance à s’extraire ainsi de la réalité.
Après un Bac scientifique, je me suis orientée vers ma passion de toujours : la littérature, pour préparer un Master de Lettres Modernes à la Sorbonne. Mon sujet de fin d’études : « Conversion religieuse et fiction romanesque dans l’œuvre de J.K. Huysmans », thème que j’ai choisi après mon année de licence rue d’Assas et grâce aux cours passionnants sur Huysmans que donnait le formidable biographe Alain Vircondelet.
C’est à partir de cette époque que je me suis mise à écrire. Plusieurs textes sont encore dans des tiroirs. J’ai cependant publié fin 2016 chez Rebelle Éditions « Les Évènements Aléatoires », un thriller psychologique qui raconte l’histoire d’un homme perturbé par un drame qui va manipuler une jeune femme pour tenter de retrouver sa joie de vivre…
Courant juin 2019, je sortirai mon second roman : « Raphaël a l’air d’un ange », un thriller d’anticipation médicale qui traite de la reproduction asexuée. C’est l’histoire de deux hommes amoureux qui vont se laisser entraîner dans une folle aventure : celle d’avoir leur propre enfant biologique. Ce roman d’anticipation est en fait à mi-chemin entre le thriller, le policier et le roman d’amour. Si j’avais la trame de l’histoire avant de commencer, je dois avouer que je n’avais pas pensé à tout – loin de là – et que Marc et Raphaël m’ont parfois poussée dans des directions inattendues.
Finalement, le roman ne serait-il pas une sorte de laboratoire où le romancier s’amuse à tester les réactions humaines ? »

Mon avis:

Je remercie Véronique pour l’obtention de ce service presse. C’est la première fois que je lis cette auteure.

La couverture rend très bien et met un visage sur les personnages, elle est bien faite et correspond absolument au roman.

Le titre me rappelle la chanson de Carla Bruni « Raphaël a l’air d’un ange mais c’est un diable de l’amour… »

Marc et Raphaël sont en couple, deux personnes qui s’aiment et dont la seule ombre à leur bonheur et le manque d’enfant.Lorsque durant une soirée ils rencontrent un généticien qui possède la solution pour régler ce souci, Raphaël est plus qu’emballé mais Marc est nettement moins enclin à suivre le généticien.

Ce thriller d’anticipation nous entraîne dans l’univers de la médecine et c’est totalement captivement,le sujet est brillant et l’intrigue excellente.

Véronique nous présente des personnages très travaillés à dire vrai le roman dans son intégralité subjugue.

Je ne connais pas son premier roman hélas mais j’aimerai beaucoup lire davantage cette auteure à la plume instinctive et brillante.

Captivant, brillant, étonnant…tout simplement !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s