Chroniques

Le choix de Firuze de Jean-Luc Bremond-Service presse.

Résumé:

Deux jeunes se rencontrent et tombent amoureux lors d’un long voyage entre la Mésopotamie et l’Iran.
Au Moyen Âge, entre la Mésopotamie et l’Iran, deux jeunes gens se rencontrent au sein d’une caravane, alors perturbés par un méditant soufi obstruant le passage. Pour se marier, ils omettent de dévoiler leur appartenance à chacun des deux courants qui divisent l’Islam ; mais le secret est découvert. Afin de ne pas répudier Firuze, comme l’exigent les oncles de son épouse, Alim est contraint de fuir avec elle. La dignité de femme libre exige des sacrifices. Commence un chassé-croisé teinté d’attente et de malheur.

Firuze et Alim arriveront-ils à contrer les obstacles qui se dressent face à leur amour et leur liberté ? Suivez leur périple dans cette romance historique sombre au temps du Moyen Âge !

Extrait:

« Je me nomme Galouzo. Mon père vous souhaite la bienvenue et vous dit l’honneur que vous lui faites en pénétrant son humble demeure. Vous pouvez rester le temps que vous voudrez. »
Issu d’une lignée de résistants à l’arabisation, bien qu’il communiquât en arabe avec Firuze, Alim fut peiné de retrouver la langue des envahisseurs en ce lieu. Néanmoins, il se devait de faire honneur à l’hospitalité.
« Merci pour l’invitation et le repas, retourna-t-il dans le langage coranique. Nous poursuivrons notre route demain. Je me nomme Alim Al Reza. Ma compagne, Firuze Al Wahid, et moi venons de Bagdad.
– Où vous rendez-vous ?
– En Extrême-Orient. »
Galouzo traduisit. Après un long échange, il rapporta l’opinion de son paternel.
« Mon père me demande de vous dire que vous ne mesurez sans doute pas les risques que vous prenez en vous rendant dans les steppes orientales. Vous vous jetterez dans la mêlée des guerriers et mourez transpercés sans avoir pu combattre l’ennemi.
– Pourtant les convois continuent à passer, s’inquiéta Alim.
– Les guerres perturbent l’économie de nos vallées.
– Que devons-nous faire ?
– Malgré nos conseils, notre invité s’obstine à vouloir poursuivre sa route. Peut-être pourriez-vous voyager avec lui. »
Firuze et Alim croisèrent le regard de l’inconnu enfermé jusqu’alors dans un inquiétant mutisme. Un sourire sur le visage de rapace, taillé à la hache, imberbe et tanné par le soleil, perlé d’iris de jais, fit fondre la glace de soupçon.
« Je me nomme Kendal et je suis Kurde, de Dinaver dans les monts du Zagros, se présenta-t-il. Je me rends également vers l’est. J’accepte la suggestion de notre hôte. En revanche, je ne partirai que dans deux jours ; le temps de me reposer et de constituer des réserves.
– Quel itinéraire comptez-vous suivre ?
– En direction de la Mongolie, le Tibet et le Sin Kiang, des régions que j’ai programmé de parcourir. »
Firuze et Alim acquiescèrent.

A propos de l’auteur:

Jean-Luc Bremond est né en 1964. Depuis de nombreuses années, il vit avec sa famille dans une communauté axée sur la non-violence où il exerce le métier de boulanger et de potier. Il joue de la musique et anime des ateliers de danse traditionnelle. C’est en marchant dans les grands espaces ventés du haut Languedoc que des histoires sont nées, nourries de la richesse de l’expérience communautaire.

Mon avis:

Je remercie encore une fois et de tout mon coeur Jean-Luc Bremond pour m’avoir permis de découvrir ses fabuleux ouvrages.

La couverture est à elle seule un voyage, une plongée dans l’inconnu.Je l’aime beaucoup, elle est parfaite pour ce roman.

Merci Jean-Luc d’écrire de si beaux livres, merci de nous faire rêver,voyager à travers vos récits.Chaque fois, l’impression de se plonger dans un carnet de voyage à la rencontre de peuples, de civilisations nouvelles.Chaque l’impression de rêver, de vivre des aventures incroyables.

Les romans de Jean-Luc Bremond-Service que j’ai eu la chance de lire sont certes tous différents mais ils en ont commum de fourmiller de connaissances nouvelles et d’être des odes à la liberté et la tolérance.

Nous sommes ici dans une sublime histoire d’amour qui va vous emmener sur des sommets vertigineux.

Je connais très bien l’islam et le moyen-âge alors ce roman ne pouvait que me captiver..

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s