Chroniques

Interview de Lucille Rybacki

Site web : https://rybackilucille.wixsite.com/editionsvalkyries

Depuis quand écrivez-vous?

J’ai commencé à écrire vers l’âge de treize, quatorze-ans, ça fait donc déjà plus de dix ans que j’écris… Oh, ça passe (je viens de réaliser) ! Au départ, j’écrivais surtout des fanfictions sur les films que j’aimais, mais comme à l’époque je n’avais pas Internet (si, si, c’est possible), je ne partageais jamais mes textes avec personne. Du coup, j’appréciais l’écriture, mais la lecture passée en premier. Puis, je me suis vraiment lancée dans l’écriture de mon premier roman vers quinze ans ; ce qui n’a pas été une tâche facile, n’ayant pas beaucoup suivi mes cours de français…

Pourquoi avoir choisi ce style littéraire?

J’ai toujours aimé les littératures de l’imaginaire. Étant aussi blogueuse, je lis rarement autre chose. Du coup, je suis bien incapable d’écrire autre chose que du fantastique, ou de l’urbanfantasy (j’ai encore du mal à classer mes histoires, c’est compliqué).

Quels sont les auteurs, les livres qui vous inspirent ?

Oula, ils sont nombreux ! En ce moment, je lis beaucoup de romans de Stephen King, lesquels m’inspirent beaucoup pour une prochaine histoire avec une petite touche d’épouvante. Mais plus jeune, L.J Smith (Journal d’un Vampire), Christopher Paolini (Eragon) et Michelle Paver (Chroniques des Temps Obscurs), m’inspiraient. Aujourd’hui, j’adore les romans d’Anne Rice, la noirceur de ses personnages et, sans pour autant copier son style et ses intrigues (je n’ai pas son talent de toute façon), elle me sert de modèle. Comme beaucoup d’autres auteurs du même genre.

Que vous apporte la lecture et l’écriture ?

De l’évasion. La vie est parfois monotone, douloureuse, voire cruelle, et la lecture me permet de faire des ‘pauses’. De m’enfuir dans des univers où j’aimerais ne jamais en revenir, je l’avoue. C’est pourquoi j’aime tant lire et écrire.

Pouvez-vous nous parler de votre roman ?

Alors, j’ai écrit une trilogie d’urbanfantasy, « Le Souffle des Anges », qui ressortira prochainement en auto édition. Peut-être que certain(e)s d’entre vous ont déjà découvert les deux premiers tomes lorsqu’ils étaient encore publiés en maison d’édition ; si oui, le troisième est bien prévu ! Cette trilogie fait partie de mes premiers écrits : j’ai mis presque une dizaine d’année pour la terminer. Si vous aimez la bit-lit avec des personnages adolescents (mais pas que), où l’intrigue principale prend le dessus sur la romance (très légère), peut-être que cela pourrait vous plaire.
Entre temps, j’ai également écrit une courte série, plus pour adulte car plus violent et sombre : « Reflet d’Encre ». Si vous aimez l’ambiance de la Louisiane, le vaudou et les tatouages, cette histoire est pour vous ! Comme pour ma trilogie, je retrouve mes droits sur cette série vers octobre.

Il y a un thème que vous aimeriez aborder et un autre que vous n’aborderez jamais?

Je n’y ai jamais vraiment réfléchi… Franchement, je suis incapable d’écrire un roman qui aborde des thèmes trop durs. J’en lis (souvent des histoires vraies et donc d’autant plus tristes et terribles), mais j’aurais beaucoup de mal à parler de viol, par exemple, dans mes histoires. J’aurais peur de mal faire.
En revanche, j’aimerais beaucoup parler d’une certaine maladie dans un de mes écrits. C’est un problème de santé très peu connu, même si pourtant, on est nombreux à en souffrir. Un recueil de témoignages serait intéressant, même si pour l’instant, ce n’est qu’une idée.

Quel est le livre que vous auriez aimé écrire?

J’hésite… Allez, parce que j’adore son humour noir, je dirais Comment j’ai cuisiné mon père, ma mère… et retrouvé l’amour de S.GBrowne. Même s’il n’est pas très connu (enfin, je ne vois pas grand monde en parler), je l’ai adoré et j’aimerais posséder ce même humour décalé, voire glauque.

Avez vous en dehors de l’univers littéraire d’autres passions?

J’aime beaucoup dessiner (même si je n’ai plus le temps), et jouer de la batterie. J’adore la musique, je passe beaucoup de temps devant mon ordi à regarder les concerts de mes groupes préférés.

Quels sont vos rituels d’écriture?

Je n’en ai pas vraiment. Il me faut juste un peu de silence… ou de la musique (sauf si ça fait un moment que je n’ai pas écrit, j’ai alors du mal à me concentrer). Ah, et avant, je lis beaucoup. Sans lecture, j’ai beaucoup de mal à continuer mes histoires.

Imaginez que l’un de vos romans soit adaptés au cinéma, qui voyez vous dans le rôle principal?

Ha, choix bien difficile ! Kristin Kreuk serait plutôt pas mal dans le rôle de Katerina (Le Souffle des Anges), du moins, quand elle était un peu plus jeune (je me suis inspirée d’elle pour créer ce personnage).
Avez vous des salons du livre ou dédicaces prévues ?
Pas pour le moment, mais j’espère bien l’an prochain prévoir ma première dédicace en tant qu’auteur indépendante !

Kristin Kreuk

Quels sont vos futurs projets ?

Eh bien, puisque la création de ma maison d’édition (oui, je possède une ME, mais seulement pour publier mes propres romans. J’ai dû prendre le statut d’éditrice pour pouvoir participer aux salons) est terminée, j’espère bien avancer sur mon prochain roman, Le Chant des Ténèbres.

Un petit mot pour vos lecteurs?

En premier, merci aux lectrices et lecteurs qui me suivent depuis mes débuts sur Wattpad ! C’est grâce à vous, et au forum des « Écrivains Amateurs », que j’ai progressé. Enfin, merci à tous les lecteurs qui me soutiennent, j’espère que mes histoires continueront de vous plaire !

3 commentaires sur “Interview de Lucille Rybacki

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s