Chroniques

Ces casseroles qui applaudissent aux fenêtres de Iegor Gran-Chronique2020 #20

Genre:

Littérature Française

Éditeur:

P.O.L

Où se le procurer ?

Amazon, Cultura,Kobo…,librairies

Résumé :

Iegor Gran n’a pas du tout, du tout apprécié le confinement ni les applaudissements ni le concert de casseroles chaque soir accompagnant la « valse des morts ». Pour la première fois dans l’histoire, l’État prenait la peine d’annoncer au pays la mort au quotidien de citoyens ordinaires, à l’unité près. L’information, au format « alerte », était aussitôt propulsée sur toutes les ondes. Pendant deux mois, on a exhibé son empathie pour les personnels de santé. Mais en réalité, dénonce Iegor Gran, on a aussi applaudi la mort, la peur, la servitude et l’envie d’obéir, son statut de cobaye de la médecine, la précarité économique des autres, la destruction de la culture.

« Mes amis se terraient comme des rats, refusaient de me voir, même à distance respectable. Je me découvrais cerné de grabataires poltrons, certains âgés d’à peine vingt ans, enfermés chez eux, incontinents de peur. Partout, la soumission. Des millions de personnes ont bien voulu être cobayes dans une expérience médicale jamais tentée auparavant : le confinement généralisé. Peu importaient les conséquences sociales, sanitaires, économiques. On avait légué à la science nos corps encore bien vivants. » Iegor Gran s’emporte, dénonce, et nous offre un coup de gueule féroce et hilarant qui, dans le style et la construction, est dans la lignée de L’écologie en bas de chez moi (2011).

« Le confinement a sauvé des vies », scande la casserole, ravie d’exhiber son empathie. Peu importent les dégâts collatéraux, dit-elle, on avait une haute idée humaniste et on l’a suivie « quoi qu’il en coûte », et c’est merveilleux. La beauté de la fin justifie la barbarie des moyens.Surtout quand ce sont les autres qui en paient le prix.

A propos de l’auteur :

Iegor Gran est né à Moscou en 1965. A ses 10 ans, sa famille s’installe en France. Il a publié tous ses romans chez P. O. L. dont O. N. G ! qui a reçu le grand prix de l’Humour Noir, L’Ecologie en bas de chez moi (2011), et avec Nicolas Fargues, Ecrire à l’élastique (2017). Dernier livre paru : Les Services compétents (2020).

http://www.pol-editeur.com/index.php?spec=livre&ISBN=978-2-8180-5168-9

Mon avis :

Lorsque je suis tombée sur ce livre, je ne savais pas vraiment à quoi m’attendre, évidemment lire un livre sur le confinement , c’est revenir sur une période très difficile par pour moi , le confinement n’a pas été spécialement compliqué à gérer, c’est juste plusieurs semaines douloureuses pour un de mes proches aujourd’hui disparu, je craignais donc de devoir encore rouvrir mes blessures mal pansés mais en fait grâce à l’humour cynique de l’auteur, j’ai passé plutôt un bon moment.Rien d’inoubliable certes, vite lu mais ce billet d’humeur est intéressant et loin d’être absurde.

Cependant ce qui m’a gêné c’est que l’auteur montre du doigt tel erreur faite par un concitoyen qui lui semble absurde ou tel autre chose mal faite du gouvernement, et au final seul son point de vue semble légitime.Personellement, je ne suis pas forcément d’accord avec tout ce que contient ce livre mais une chose est certaine sans tomber dans la paranoïa , le covid-19 n’est pas à prendre à la légère!

Ma note: ❤️❤️❤️🖤🖤

3 commentaires sur “Ces casseroles qui applaudissent aux fenêtres de Iegor Gran-Chronique2020 #20

    1. C’est sur, pour moi cette période est l’une des plus terrible de ma vie car j’ai perdu un membre de ma famille et j’ai beaucoup de mal à m’en remettre si toutefois c’est possible de se remettre de ça…

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s