Chroniques

Éclats-Tome 1 de Erik de Graaf-Service presse 2020 #29

Titre V.O:

Scherven publié en Avril 2010

Genre:

Historique / B.D/Romans graphique

Éditeur :

Dupuis dans la collection « Champaka Brussels » Voir ICI

Où se le procurer?

Voir sur le site éditeur: Cliquez ici,Amazon,Cultura,Decitre,Furet du Nord…

Résumé :

Un an après la fin de la Seconde Guerre mondiale, Esther et Victor, anciens amants, se retrouvent dans un cimetière. Ils ne se sont plus revus depuis l’invasion des Pays-Bas par les troupes hitlériennes. Tous deux sont marqués par les années de guerre qu’ils tentent, vaille que vaille, de se transmettre en mots. Leurs récits, chargés en émotion, portent sur les choix – souvent impossibles – qu’ils ont dû faire, les êtres chers qu’ils ont perdus et, surtout, la bataille qu’ils ont menée avec leur conscience. Des amis proches ont en effet opté pour la résistance, d’autres pour le Front de l’Est. Sans oublier qu’Esther est Juive.

Éclats est la première partie de cette histoire sur la perte. Perte de l’innocence, des rêves, de la jeunesse et, bien sûr, de la liberté.

Extraits:

A propos de l’auteur :

Erik De Graaf a terminé des études de graphisme à l’Académie des Beaux-Arts de Rotterdam en 1985. Ce n’est que vers quarante ans qu’il a fait ses débuts dans la bande dessinée, avec un album semi-autobiographique intitulé Jeux de mémoire, dont la traduction française a paru en 2010 aux Editions de la Pastèque. De Graaf est directeur de création dans un bureau de designers-concepteurs. Il travaille à ses bandes dessinées dans ses temps libres.

Mon avis:

Je remercie énormément les éditions Dupuis,l’auteur et net galley pour l’obtention de ce service-presse.

Dans ce premier tome,Victor un jeune soldat retrouve Esther qui était sa petite amie avant la guerre.

Nous sommes aux Pays-Bas, la guerre est finie et chacun panse ses plaies du mieux qu’il le peut.

Victor lui raconte ce qu’il s’est passé pour lui et leurs amis après le départ de la jeune femme qui avait fui avec sa mère et sa sœur parce que juives, le père d’Esther avait voulu protéger sa famille avant l’arrivée de la gestapo.

Victor était un jeune homme visiblement insouciant au début de la guerre ne pensant qu’à sauver sa peau et on le comprend alors que son ami Chris lui ne pense qu’à en découdre avec les Allemands et à tuer le plus d’ennemis possible.

Esther, elle, etait aussi insouciante encore mais beaucoup plus lucide sur Hitler et la montée du nazisme,en tant que juive elle était déjà très préoccupée par la situation lorsque ses amis étaient naïfs.On découvre son vécu dans « Cicatrices » le second tome.

J’ai trouvé cette B.D très belle esthétiquement, évidemment l’histoire est également très intéressante aussi et permet de mieux connaître ce qu’a vécu ce pays pendant la seconde guerre mondiale.

Le dossier historique « Le vécu derrière la fiction » à la fin de la bande-dessinée avec des documents d’époque,scans de photos et documents d’époque est vraiment très riche et passionnante, c’est une excellente idée que d’avoir ajouté cet élément non fonctionnel et j’imagine sans peine que la bande dessinée est fortement inspirée de la vie et du vécu de ces gens qui sont la famille de l’auteur, l’auteur nous invite donc dans l’intimité familiale, on découvre cette famille pendant la guerre et ces soldats avec émotion et respect.

Ce livre est un très bel objet qui ravira les amoureux d’histoire autant que les fans de bandé-dessinée.

Grâce aux graphismes et l’âge des personnages,l’histoire peut facilement intéresser les adolescents tout en leur permettant d’en savoir plus sur cette époque.

Avez-vous envie de découvrir ce beau livre?

Ma note: ❤️❤️❤️💔💔

Un commentaire sur “Éclats-Tome 1 de Erik de Graaf-Service presse 2020 #29

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s