Chroniques

Le bleu des capricornes-Quand le passé s’appelle vengeance d’Alexandre Rabor-Service presse 2020 #26

Genre:

Thriller /Romance

Éditeur :

Auto-édition

Où se le procurer ?

Amazon

Bande-annonce :

A voir ici

Résumé :

Jamais Mathilde n’aurait pu croire que cette discussion, autour de ce chocolat chaud, aurait pu bouleverser sa vie, celle de Thomas son compagnon ainsi que celles de plusieurs autres personnes.

Le bleu des capricornes, c’est l’histoire d’un engrenage qui va amener un homme à défier tout un village et cet homme aura pour seules armes ses souvenirs d’enfant.

Le bleu des capricornes est à la fois un thriller et une romance. C’est un roman où Mathilde et Thomas cherchent les clés de leurs passés respectifs afin de pouvoir, peut-être, conjuguer leur couple au futur.

Le bleu des capricornes ou quand le passé s’appelle vengeance.

Extrait:

« D’habitude, Mathilde aimait se retrouver seule, de temps en temps, quand Thomas partait pour Londres. Ce soir-là, elle lui semblait qu’elle était seule, tout court.

Cela faisait longtemps qu’elle n’était pas allée dans les combles. Ce début de nuit là, elle y alla pour rechercher un carton, son carton d’affaires personnelles, son petit jardin secret. Au fond de ce dernier, il y avait une série de lettres un peu jaunies, attachées entre elles au moyen d’élastiques.

Elle prit la première de ces lettres, elle savait que la lire allait lui faire du bien, beaucoup de bien, lui redonner un peu le goût de vivre. »

A propos de l’auteur :

« Le bleu des capricornes » est le nouveau roman d’Alexandre Rabor. Dans ce dernier, un couple devra se libérer de son passé avant de pouvoir envisager son futur. Les romans d’Alexandre Rabor sont un mélange entre des grands romans d’amour et des thrillers et ils sont à la frontière du fantastique. « Le vent emporte les hurlements » est le troisième roman d’Alexandre Rabor. « Mes hiers assassinés » est son deuxième roman. Le premier dort dans un carton et à l’heure où sont écrites ces lignes, il ne s’est pas encore réveillé. Dans « Le vent emporte les hurlements », le coma va entrainer le personnage principal du roman vers un autre terrible secret. Dans « Mes hiers assassinés », quelqu’un se réveille dans la peau de quelqu’un d’autre. C’est le début d’un voyage vers un secret interdit.

Retrouvez Alexandre Rabor sur son blog : alexandrerabor.blogspot.com

mais aussi sur les réseaux sociaux :

Twitter https://twitter.com/AlexandreRabor Instagram https://www.instagram.com/alexandrerabor_auteur_blogueur/ et Facebook https://www.facebook.com/AlexandreRaborAuteur/

Mon avis:

Je remercie Alexandre Rabor de m’avoir encore une fois fait confiance en me confiant un de ses romans.C’est avec beaucoup de plaisir que je me suis plongée dans ce livre au titre intriguant.Cependant vous en comprendrez la signification durant votre lecture.

Si le roman est assez court,il s’y passe tout de même beaucoup de choses.Nous faisons la rencontre de Juliette et Thomas,un couple qui petit à petit la routine n’aidant pas s’est un peu éloigné l’un de l’autre, l’amour est toujours là mais la passion du début à laissé place à une monotonie.

Thomas vend les parts de sa société à laquelle il s’est beaucoup consacré,Mathilde elle, est prof de Français dans un collège et lorsqu’une de ses collègues lui suggère de faire une thérapie de couple, elle voit là une opportunité de sauver leur relation.

Cependant Thomas et Mathilde sont tout deux obsédés par leur passé.Lui, enfant adopté veut en savoir plus sur sa mère biologique et ses origines.

La jeune femme rêve,elle,de son amour passé.Sa relation avec un Japonais qui l’a vénérait et lui écrivait es lettres d’amour passionné et ces événements d’une autre époque empoisonne leur relation de couple.

Ils vont tenter de faire la paix avec ce passé pour se retrouver,ils vont se découvrir,ré-apprendre à se connaître eux-mêmes avant de choisir le futur de leur vie à deux.

Ce qui rend ce roman si passionnant c’est les événements et rebondissements malgré quelques longueurs et répétitions,j’ai adoré apprendre à connaître les personnages,découvrir leur passé, leurs épreuves…

Jusqu’à la fin, l’auteur a su me surprendre.Ce roman est agréable à découvrir et on en retire des leçons.Il faut faire la paix avec son passé pour envisager le futur.

Alors, avez-vous envie de découvrir le roman?Je vous souhaite une bonne lecture !

Ma note: ❤️❤️❤️❤️💔

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s