Chroniques

Nickel Boys de Colson Whitehead-Chronique 2020 #10

Genre:

Littérature Américaine /Faits réels

Éditeur :

Albin Michel, collection « Terres d’Amérique »

Où se le procurer ?

Dans toutes les bonnes librairies et en ligne sur Amazon,Cultura,Fnac,France loisirs,Le furet du nord…

Distinction :

Prix Pulitzer 2020

Résumé :

Dans la Floride ségrégationniste des années 1960, le jeune Elwood Curtis prend très à coeur le message de paix de Martin Luther King. Prêt à intégrer l’université pour y faire de brillantes études, il voit s’évanouir ses rêves d’avenir lorsque, à la suite d’une erreur judiciaire, on l’envoie à la Nickel Academy, une maison de correction qui s’engage à faire des délinquants des « hommes honnêtes et honorables ». Sauf qu’il s’agit en réalité d’un endroit cauchemardesque, où les pensionnaires sont soumis aux pires sévices. Elwood trouve toutefois un allié précieux en la personne de Turner, avec qui il se lie d’amitié. Mais l’idéalisme de l’un et le scepticisme de l’autre auront des conséquences déchirantes. 

Couronné en 2017 par le prix Pulitzer pour Underdground Railroad puis en 2020 pour Nickel Boys, Colson Whitehead s’inscrit dans la lignée des rares romanciers distingués à deux reprises par cette prestigieuse récompense, à l’instar de William Faulkner et John Updike. S’inspirant de faits réels, il continue d’explorer l’inguérissable blessure raciale de l’Amérique et donne avec ce nouveau roman saisissant une sépulture littéraire à des centaines d’innocents, victimes de l’injustice du fait de leur couleur de peau.

« Le roman de Colson Whitehead est une lecture nécessaire. Il détaille la façon dont les lois raciales ont anéanti des existences et montre que leurs effets se font sentir encore aujourd’hui. » Barack Obama

A propos de l’auteur:


Né à New York en 1969, Colson Whitehead est reconnu comme l’un des écrivains américains les plus talentueux et originaux de sa génération. Undergound Railroad, son premier roman publié aux éditions Albin Michel, a été élu meilleur roman de l’année par l’ensemble de la presse américaine, récompensé par le National Book Award 2016 et récemment distingué par la Médaille Carnegie, dans la catégorie « Fiction ».

Stéphane Boucher est un comédien présent à la fois au cinéma, au théâtre et à la télévision. Il a notamment tourné avec Jacques Rivette, Jim Jarmush, Francis Veber… Au théâtre, il a travaillé entre autres avec Didier Long et John Malkovich.

Extraits :

« Avec l’arrêt Brown vs Board of Education, la Cour Suprême avait imposé aux écoles de mettre fin à la ségrégation : ce n’était qu’une question de temps avant que tous les murs invisibles ne s’écroulent. »

« Certaines morts étaient plus infâmes que d’autres. »

« Voilà ce que cette école vous faisait. Et ça ne s’arrêtait pas le jour où vous en partiez. Elle vous brisait, vous déformait, vous rendait inapte à une vie normale »

« Même morts, les garçons étaient un problème.Le cimetière clandestin se trouvait dans la partie nord du campus de Nickel, sur un demi-hectare de mauvaises herbes entre l’ancienne grange et la déchetterie de l’école. Ce champ avait servi de pâture à l’époque où l’établissement exploitait une laiterie et en vendait la production dans la région – une des combines de l’État de Floride pour décharger les contribuables du fardeau que représentait l’entretien des garçons. Les promoteurs de la zone d’activités avaient décidé de construire sur ce champ une esplanade dédiée à la restauration, avec quatre pièces d’eau et un kiosque en béton pour des événements occasionnels. La découverte des corps représentait une complication coûteuse pour la société immobilière qui attendait la validation de l’étude environnementale, ainsi que pour le procureur de l’État, qui venait de clore une enquête sur les histoires de maltraitances. Il allait falloir en lancer une nouvelle, établir l’identité des victimes et la cause de leur mort, et personne n’était capable de déterminer quand on pourrait enfin raser, nettoyer et effacer ce lieu des mémoires, même si tout le monde s’accordait à dire qu’il était grand temps. »

Mon avis:

J’ai si souvent entendu parler de ce roman et de cet auteur depuis quelques temps qu’il fallait absolument que je découvre cet œuvre.Il est plutôt rare qu’un auteur remporte le prix Pulitzer à deux reprises et cela aussi a ajouté à ma curiosité.

Je suis très sensible à toutes les injustices et la ségrégation raciale est l’une des pires bêtises (pour être polie) sortie de l’âme sombre de l’être humain.

Elwood vit avec sa grand-mère maternelle depuis que ses parents sont partis faire fortune, ils n’ont plus jamais donné signe de vie mais ce n’est pas un petit garçon malheureux, il a juste des idées un peu trop grande pour lui mais c’est un enfant très intelligent,juste et honnête.Il a une grande admiration pour Martin Luther King et dévore des romans d’aventure.Il trouve un petit travail après l’école dans un tabac, le jour où l’un de ses professeurs lui propose d’aller à l’université est le plus grand jour de la vie d’Elwood mais malheureusement pour un incident auquel il n’a pas prit part il va être jugé comme un criminel, il va se retrouver à Nickel et le cauchemar va commencer.

Ce n’est pas seulement un grand roman sur le racisme mais aussi une fabuleuse histoire d’amitié, les révélations à la fin du roman m’ont laissée bouche-bée mais triste également.

C’est l’un des romans les plus incroyables que j’ai lu et je l’ai vraiment dévoré.Respect à l’auteur d’avoir traité un sujet d’une telle envergure avec dignité et pudeur.

Avez-vous déjà lu cet auteur?Ce roman vous fait-il envie? Bonne lecture en tout cas!

Ma note: ❤️❤️❤️❤️❤️

6 commentaires sur “Nickel Boys de Colson Whitehead-Chronique 2020 #10

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s