Chroniques

Suicidés de Jean-Luc Menet-Service presse 2020 #15

Éditeur:

Les éditions du venasques

Genre:

Policier

Où se le procurer?

Librairies traditionnelles, sites de ventes en ligne, auprès de l’auteur ICI

Résumé :

Ancien enqêteur chevronné de la SRPJ de Bézier, le capitaine Michel Dutour est muté à Valenciennes. Alors qu’il constate la mort tragique d’une septuagénaire, il refute la thèse du suicide pourtant admise par tous et décide de mener sa propre enquête. Il s’associe malgré lui à une stagiaire, Clara Jeminski, fille d’un ami d’enfance. Les faux suicides se multiplient, mais le capitaine Dutour n’est plus le flic qu’il était et Clara a ses démons. Leurs histoires s’entremêlent et le passé ressurgit tandis qu’ils parcourent les paysages gris-vert, du nord de la France dans une banale mais terrible histoire de vengeance.

A propos de l’auteur :

Jean-Luc Menet est né en 1962, quelques jours avant que la sonde Mariner-2 survole la planète Vénus.
Passionné de science et d’art, il envisage un court instant de se mettre à la flûte, mais le poste est déjà pris… par un artiste génial qui porte le même nom que lui.
Alors, il fait des études scientifiques, puis soutient une thèse traitant d’aérodynamique des corps élancés à forte incidence. Au même moment, la navette spatiale Atlantis effectue sans encombre son neuvième vol.
Jean-Luc Menet n’a jamais candidaté à un poste à la NASA. Maître de conférences en génie mécanique, il s’est intéressé de près aux questions environnementales et a co-écrit un ouvrage traitant de la méthodologie d’analyse du cycle de vie. Constitué de fiches pratiques, ce livre permet de mieux appréhender les méthodes d’évaluation de l’empreinte environnementale dans un secteur privilégié : le bâtiment.
Nul doute que cet opus aurait pu être le premier d’une trilogie, mais le destin en a décidé autrement…
En 2020, Jean-Luc Menet publie son premier roman : SUICIDÉS, un livre policier qui se déroule en grande partie dans le nord de la France, sa région natale.

Mon avis:

🚨 Alerte! Ceci est un coup de coeur!🚨Tout comme la chronique précédente le roman se déroule dans ma région chérie mais en plus, l’intrigue se déroule dans ma ville.Forcement c’est un détail qui rend une œuvre sympathique au lecteur mais en plus il faut le préciser si ce roman est un coup de coeur c’est surtout qu’il est très bien écrit!

Nous partons à la rencontre d’un duo de flics atypique et peut-être pas forcément assortis mais avec lequel nous allons élucider sept meurtres, des faux suicides alors bien sûrement y a un lien parmi tout ces meurtres et c’est absolument passionnant de suivre Michel Dutour et Clara Jeminski.

Jean-Luc Menet a crée des personnages auxquels je me suis tout de suite attachée car ce ne sont pas des flics « super-héros » mais des êtres humains avec leurs parts d’ombres et on se régale à apprendre à les connaître tout autant qu’à suivre l’enquête.Ce duo est un de mes préférés de tout ceux que j’ai eu le plaisir de découvrir dans mes lectures.

Pour tout dire je n’avais pas autant aimé un roman noir depuis Millenium, c’est dire!On se laisse capturer dans cette toile d’araignée que l’auteur a tissé pour nous prendre au piège au fil des pages.🕵🏻‍♀️

Plus on tourne les pages et plus ce roman devient addictif, on a envie de réunir les morceaux du puzzle 🧩 mais l’auteur nous surprend jusqu’à la fin,jusqu’à la toute dernière ligne.

Bien sûr c’est un livre que je relirai, le genre de livres qui devient meilleur avec le temps et qu’on prend plaisir à retrouver.Merci Jean-Luc de m’avoir sollicité pour chroniquer ce roman dont j’avais entendu le plus grand bien, notamment aussi via le journal « La voix du nord »🗞 .On ne peut qu’être fier de compter dans notre région un auteur de ce calibre.En bref, ça a été un honneur de chroniquer ce roman et d’avoir la confiance de son auteur, merci beaucoup donc!

Place d’armes de Valenciennes

Je vous recommande de visiter le site de l’auteur: ICI et vous pouvez consulter un article sur l’auteur: enfin, je vous recommande de visiter la page facebook de Jean-Luc Menet : PAGE OFFICIELLE

Que vous souhaitiez profiter de l’été pour lire ce roman pendant vos vacances ou le garder au chaud pour l’hiver, une seule bonne résolution : se le procurer très vite, il le vaut bien!

2 commentaires sur “Suicidés de Jean-Luc Menet-Service presse 2020 #15

  1. Coucou,
    Je prends note, Si c’est un coup de cœur pour toi, c’est que c’est beau.
    Je viendrai sur ton blog.
    Que tout aille bien, même si c’est difficile, reste zen et confiante. Je vais m’abonner au blog.
    A bientôt.

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s