Chroniques

La commode aux tiroirs de couleurs d’Olivia Ruiz-Chronique 2020 #4

Genre:

Littérature Française/Romance

Editeur:

JC Lattès

Résumé:

À la mort de sa grand-mère, une jeune femme hérite  de l’intrigante commode qui a nourri tous ses fantasmes  de petite fille. Le temps d’une nuit, elle va ouvrir  ses dix tiroirs et dérouler le fil de la vie de Rita, son Abuela,  dévoilant les secrets qui ont scellé le destin de quatre générations  de femmes indomptables, entre Espagne et France,  de la dictature franquiste à nos jours.

La commode aux tiroirs de couleurs signe l’entrée en littérature  d’Olivia Ruiz, conteuse hors pair, qui entremêle tragédies  familiales et tourments de l’Histoire pour nous offrir une  fresque romanesque flamboyante sur l’exil.

A propos de l’auteure:

Olivia Ruiz, nom de scène d’Olivia Blanc, est une auteure-compositrice-interprètechanteuseactriceréalisatrice et romancière française née le 1er janvier 1980 à Carcassonne.

Extrait:

Comment t’expliquer ce que ça fait d’arriver dans une école dont tu ne parles pas la langue ? C’est comme être saoul, ou plutôt comme être sourd-muet

J’ai déjà si peu de repères que tout à coup cette violence venant des miens me fait perdre pied. J’ai été tellement naïve. Je pense à ma mère répétant que nous, nous étions les gentils. Je ne connaissais que deux cases Bons. Méchants Et c’est un étranger, un bellâtre qui, sans poésie ni distance, me jette cette vérité en pleine figure. Les miens peuvent sacrifier des innocents sur l’autel de la vengeance.

Mon avis:

Je connaissais Olivia Ruiz chanteuse et actrice mais j’ignorai qu’elle avait écrit un roman jusqu’à ce que je regarde mon émission favorite « La grande librairie » et une fois n’est pas coutume, cette émission m’a permis de découvrir une véritable pépite.

J’ai eu un coup de foudre pour cette fresque familiale, pour ces femmes incroyables en exil et j’ai découvert l’artiste sous un nouveau jour et je l’avoue, j’ai bien plus de sympathie pour elle maintenant que je suis bien plus touchée par sa sensibilité artistique et par la femme qu’elle est.

Cette histoire est très largement inspirée par la vie de sa grand-mère mais j’avoue que je ne connais pas la part de vérité et de fiction du roman et finalement tant mieux cela ajoute encore du mystère à ce beau roman.

Au début « La commode aux tiroirs de couleurs » n’était qu’une nouvelle et absolument pas destinée à être publiée et sans le soutient et l’encouragement d’une proche, nous n’aurions pas le bonheur de pouvoir lire l’histoire de l « ‘abuela. »

Rita a léguée à sa petite-fille sa fameuse commode qui a tant été le sujet de curiosités et suppositions chez ses petits-enfants et dans chaque tiroir, la jeune femme va découvrir bien des souvenirs et à travers des lettres la vie de sa mamie.

C’est incroyable fort et touchant, poétique, drôle, cru parfois on est déchiré par la peine et en somme on vit toutes les émotions de Rita, on suit le fil de sa vie et on décoouvre une petite fille Espagnole qui va devenir une femme Française, Joséphine car pour échapper au racisme, à la haine Rita veut à tout prix être Française.

Rita/Joséphine va connaitre l’amour, le véritable amour mais aussi l’anéantissement et la plume magique de l’auteure nous entraine et nous envoute totalement.

« La liberté c’est être soi-même dedans et dehors. »nous enseigne Rita.Un véritable coup de coeur que j’ai dévoré et j’espère qu’Olivia Ruiz écrira très bientôt un autre roman aussi passionnant et vibrant que celui-là.

Note : 5 sur 5.

2 commentaires sur “La commode aux tiroirs de couleurs d’Olivia Ruiz-Chronique 2020 #4

  1. J’ai juste survolé la critique, je vais l’ajouter à ma liste d’achats pour septembre.
    J’ai surtout vu ta note. C’est un livre qui devrait plaire ..
    Merci de l’avoir présenté !
    Belle fin de journée estivale !

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s