Chroniques

L’eternel recommencement-Tome 1: Le grand architecte de Stéphane Nançoz-Service presse

Genre:

Science-Fiction/Fantasy

Editeur:

Le lys bleu

Résumé:

Dans un futur proche, un architecte à succès doute de son travail, jusqu’à la visite d’un être mystique…
An 2033, New York City. Julien, architecte à succès, est pris de mélancolie. Malgré l’originalité des immeubles qu’il conçoit, il doute de l’utilité de ses travaux, et regrette de dépendre des puissants de la ville. Sa mère, hospitalisée, s’éteint doucement. Julien ne peut s’empêcher de rêver des contes qu’elle lui lisait dans son enfance. Leur magie et leur bonheur naïf n’avaient-ils pas infiniment plus de valeur que le monde du XXIe siècle, si cynique et violent ?
Un soir, un étrange vieillard s’introduit chez Julien et révèle être Gabriel, ange et messager de Dieu. Il lui annonce la destruction imminente du monde et de tous ses habitants, l’humanité étant irrévocablement corrompue, elle doit renaître de ses cendres. L’archange explique à Julien qu’il est l’un des cinq élus choisis par les Êtres Célestes pour réécrire l’histoire de l’humanité. Sans hésitation, Julien endosse ce rôle et se voit conférer les pouvoirs d’un Père Fondateur. Prenant le nom d’Audin, il s’attelle à la construction d’un royaume d’harmonie et de paix, usant de sa magie pour façonner palais, paysages et créatures fantastiques, poursuivant son rêve d’équilibre parfait. Mais Audin sait qu’il n’est pas si simple de mettre un terme à l’attirance des hommes pour le côté sombre, même pour un mage aussi idéaliste et puissant que lui… Préservera-t-il les âmes épargnées de son peuple pour l’éternité, ou, comme à chaque fois, les ténèbres gangrèneront-elles petit à petit, immuablement, le cœur des hommes ?

Suivez les aventures d’Audin, un être élu pour ramener l’équilibre et la paix, dans le premier tome de cette saga fantastique trépidante qui mêle la magie et des créatures fantastiques à des inspirations religieuses !

Extrait:

« Audin sortit sa baguette magique et appliqua le plus puissant des sorts de guérison qui était en son pouvoir. Au prix d’un effort de concentration phénoménal, le grand Architecte parvint à diminuer les blessures, sans toutefois réussir à les guérir complètement. Malgré sa puissante magie, les terribles cicatrices étaient encore visibles sur la peau blanche et fragile du jeune homme. Audin appliqua encore un onguent tout en psalmodiant quelques prières pendant de longues heures. Il était à bout de forces lorsque Matthew revint à lui. Dans un premier temps, le jeune élu sembla désemparé, écrasé par la douleur encore présente, puis petit à petit, en reprenant ses esprits, il saisit le bras d’Audin et dans un souffle lui dit :
— Il s’est passé quelque chose de terrible dans les terres du sud, Sebastian est en grand danger.
Le jeune oracle sombra à nouveau dans un profond sommeil. »

A propos de l’auteur:

Stéphane Nançoz est un auteur Suisse, passionné de Fantasy et de SF, il est l’auteur de la série L’Éternel Recommencement, éditée par Le Lys Bleu. Pour cette saga, il invente un nouvel univers à la fois précis et fouillé, mais surtout magique et flamboyant. Un monde nouveau qui renait des cendres de l’actuel, une nouvelle chance où tout est à refaire, et qui laisse une liberté totale de création aux élus. Pour la 6ème fois, le Tout-Puissant offre aux grands Architectes la possibilité de concevoir l’œuvre parfaite, le paradis sur terre. Parviendront-ils cette fois-ci à maintenir l’harmonie du commencement pour devenir l’égal des Célestes ou seront-ils une fois de plus rattrapé par les ténèbres?
Développant au fil des chapitres une véritable cosmogonie des origines de l’humanité, L’Éternel recommencement est une saga fantastique qui mêle inspirations religieuses, ‘heroic fantasy’ et aventures palpitantes. Loin d’être simpliste, l’intrigue du récit se déploie à de multiples niveaux, tant dans le royaume d’Audin (savant mélange d’humains et de créatures fantastiques), que dans le domaine des êtres Célestes à l’origine de l’univers.

Mon avis:

Je remercie énormément l’auteur et sa maison d’édition pour l’envoi du roman que j’ai commencé à lire aussitôt reçu.

La couverture est sensationnelle, je la trouve très bien réalisée.Le résumé est alléchant donc ce n’est pas étonnant que j’ai aussitôt commencé à le dévorer n’est-ce pas? 😉

J’ai eu très peur au début des longues descriptions, peur de ne pas aimer et d’éprouver une certaine lassitude, et bien ce ne fut pas le cas!Loin de là…

Pour commencer Stéphane Nançoz à une superbe plume et sait parfaitement nous captiver et nous emmener là où il le souhaite,oui les descriptions sont nombreuses mais fort utiles!Cela nous permet d’être plongée tout de suite dans l’univers du roman.

Julien est un grand architecte, brillant, un incroyable « bâtisseur » de monuments incroyables qui se dessinent sous nos yeux ou plutôt dans notre esprit, c’est si bien écrit et décrit que nous n’avons pas de mal à imaginer cette ville de New York en 2033, l’auteur en dit juste assez pour laisser au lecteur le temps de rêver et s’approprier le roman.

J’ai vraiment beaucoup aimé ce roman qui mélange les genres avec brio.

Le roman m’a fait vibrer, j’ai lu énormément de romans puissants et brillants cette année, j’ai eu cette chance de recevoir des service-presse incroyables et aussi d’avoir dans ma bibliothèque des romans incroyables mais ce roman là a dépassé toutes mes attentes, oui ce roman là est sans aucune doute dans le top 3 de mes lectures 2019 et de mes meilleures lectures tout court.

Lorsque Julien va croiser la route de l’archange Gabriel (et je ne parle pas de moi, moi j’ai deux « LL », deux ailes…OK… humour pourri…) La vie normale, cartésienne de Julien va bien sûr en être bouleversé, car il va se retrouver plongée dans le temps et l’histoire.

Revenu 300 ans avant la mort de Jésus-Christ, Julien devenu Audin est l’un des architectes qui a pour mission de refaçonner l’univers, l’imagination de Julien/Audin et sa grande destinée va créer des peuples, des fondations incroyables.Bien sûr, Audin a des règles à suivre imposés par Dieu lui même mais il peut laisser libre court à son imagination et là, j’envie vraiment l’auteur pour son imagination sans limite, quel bonheur et privilège c’est de pouvoir écrire un monument pareil ( Deuxième petite blague monument…architecte)

Plus on avance dans l’histoire et plus le roman gagne en rythme et profondeur,les derniers chapitres sont tellement…explosifs!J’ai faillit devenir violente tant j’étais frustrée de ne pas avoir la suite sous la main :p

Monsieur Nançoz, où est la suite????Je veux ce second tome!

Vous aimez vibrer?Tenir le monde entre vos mains? Plonger dans votre roman sans plus en sortir? Bravo, vous avez trouvé le roman qu’il vous faut.

Ce roman doit impérativement se trouver sous de nombreux sapins!

Un phénomène, un chef d’oeuvre vous attend.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s