Chroniques

Un hiver pour s’écrire de Angeles Donate-Service presse-Special Noël #8

Genre:

Litterature générale,roman épistolaire

Editeur:

Calmann-Levy

Résumé:

S’écrire pour mieux s’aimer…
L’hiver arrive dans le petit village de Porvenir et, avec lui, une mauvaise nouvelle : le bureau de poste va fermer. Comme partout, la technologie a pris le pas sur les lettres et les gens ne s’écrivent plus.
Sara, mère célibataire de trois enfants, est la seule factrice du hameau. Elle s’apprête donc à quitter sa terre adorée pour la capitale. C’est compter sans la détermination de sa voisine et amie de quatre-vingts ans, Rosa, dont le coeur se brise à l’idée de son départ. La vieille dame concocte alors un plan pour sauver la poste de Sara en encourageant tous les habitants à se remettre à écrire des lettres! Déclarations d’amour, règlements de comptes et secrets enfouis sont soudain couchés sur le papier, bouleversant d’émotion tous les villageois.
Un roman charmant, qui nous parle du pouvoir des mots et des petits gestes qui apportent le bonheur dans nos vies.

Mon avis:

Je remercie la maison d’édition calmann Levy de m’avoir permis de lire ce véritable bijou, ainsi que net galley et bien sûr l’auteure.

La couverture est absolument magnifique, celle de la version originale Espagnole est jolie certes mais celle-ci est tellement plus adaptée avec ses belles couleurs hivernales, elle donne envie de se blottir au coin du feu en regardant la neige tomber pour lire et c’est tout à fait ce que j’ai fait sauf que la pluie a remplacé la neige!

Le résumé ne peut donner qu’envie de le lire.C’est un roman qui peut plaire à tous et si vous cherchez un bon livre à offrir pour Noël, celui-ci sera parfait.

Ce livre est plein d’amour, d’espoir, de solidarité, une ode aux joies simples qui donne envie d’écrire aussi de jolies lettres ou de faire des bonnes actions, il est vrai qu’écrire des lettres est hélas passé de mode, à cause des frais postaux, des mails, et du fait que la plupart des gens n’ont plus envie de faire des lettres.

Jusqu’à l’âge de 25 ans environ j’avais des tonnes de correspondants à travers le monde, c’était très enrichissant, il y avait une vraie joie et impatience d’avoir du courrier mais petit à petit les correspondants ont cesses d’écrire et aujourd’hui lorsque j’essaie de trouver des correspondants personne n’a envie d’écrire des lettres et c’est bien dommage!

Lorsque Sara, postière et maman célibataire est menacée de devoir quitter sa petite ville Porvenir car la poste va fermer, sa vieille amie Rosa a une idée.Pour que la factrice puisse rester,il suffit juste qu’elle ai du courrier à poster.

Rosa écrit alors une lettre a Luisa, son amie d’enfance. Elle lui écrit tout ce qu’elle aurait voulu lui dire quelques années auparavant. Si la lettre arrive bien à destination, la destinataire n’est pas celle qu’elle espérait. La petite fille de Luisa, Alma décide d’écrire à son tour une lettre…

Ce livre est tendre, simple et beau, plein d’émotions, les personnages et leurs personnalités sont attachantes.C’est un véritable coup de coeur pour moi, je ne connaissais pas l’auteure mais je la lirai bien volontiers à nouveau.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s