Chroniques

Le café chat de Mélissa Daley

Genre:

Littérature générale

Editeur:

France loisirs, City éditions

Résumé:

Lorsque Molly, jolie petite chatte à rayures, perd sa maîtresse bien-aimée, son monde s’écroule. Pour ne rien arranger, Molly est placée chez un homme qui possède trois chiens ! Si elle ne veut pas finir entre les pattes des cabots enragés, elle n’a pas d’autre choix que de s’enfuir.

Mais la vie de chat errant, ce n’est pas vraiment sa tasse de thé. Elle trouve enfin refuge dans le café de la sympathique Debbie. La jeune femme est un cœur blessé auquel la vie n’a pas fait de cadeaux. Arrivée récemment dans le quartier, avec une fille malade à élever seule, Debbie a bien du mal à s’intégrer.

D’autant qu’une vieille mégère, qui rôde autour du café, est bien déterminée à se débarrasser des nouveaux arrivants… Ensemble, Molly et Debbie vont devoir défendre leur « territoire » et sortir les griffes !

L’amour d’un chat permet de surmonter tous les obstacles.

A propos de l’auteure:

Melissa DALEY vit en Angleterre avec sa famille et ses deux chats. L’un de ses petits félins possède un profil Facebook et a même écrit ses mémoires ! Le café chat est un roman best-seller traduit dans une dizaine de pays.

Mon avis:

Quel roman superbe!

J’ai craqué pour ce roman poche à France loisirs et je l’ai adoré.

Je suis une amoureuse des animaux et étant « maman » de douze chats, vous pouvez imaginer mon amour pour les petits félins.

Le roman est raconté du point de vue de Molly, une chatte tigré qui se retrouve loin de la maison ou elle a grandit lorsque sa maîtresse doit partir pour une maison de retraite, sa santé ne lui permettant plus de vivre chez elle.

Un véritable déchirement pour Molly qui va se retrouver dans une maison avec des chiens qui la haïssent puis elle va connaître la rue avant de rencontrer la présence bienveillante d’un matou puis Molly va finir par gagner l’affection de Debbie.

Debbie et sa fille Sophie viennent d’emménager dans une petite ville, les relations entre la mère et sa fille adolescente sont tendus mais grâce à Molly, beaucoup de choses vont changer.

J’ai lu dans des commentaires sur booknode que ce roman n’était pas « réaliste » bon forcément…c’est un roman mais je pense surtout complètement le contraire bien que je respecte l’avis des autres lecteurs.En effet, les animaux ont parfois plusieurs vies, ils changent la nôtre et nous apporte énormément d’amour. C’est ce que j’ai retrouvé dans ce roman.J’ai beau cherché je ne vois pas ce qui n’est pas réaliste, l’auteure a fait des recherches et d’ailleurs son histoire et son personnage Debbie est inspire d’une propriétaire d’un café chat qui s’appelle d’ailleurs comme le personnage.

Il y a un café chat dans ma ville et je trouve ça génial.

J’ai beaucoup pleuré en lisant le roman, il n’est pas triste mais toutes les séquences émotions concernant Molly m’ont beaucoup émue, je suis très sensible pour tout ce qui concerne les animaux, on rit aussi.On voit bien dans ce livre à quel point un animal peut apaiser les tensions, rendre heureux et embellir le quotidien.

J’attends avec impatience de lire la suite:

4 commentaires sur “Le café chat de Mélissa Daley

    1. C’est sûr! Je n’étais pas du tout chat avant mais j’ai toujours eu des animaux:j’ai 6 chiens qui sont des amours aussi, j’ai eu des gerbilles,hamsters, lapins,poules,cochons d’Inde,un chinchilla qui me manque cruellement, mes chiens qui sont partit trop tôt, perroquet etc…plein d’animaux qui m’ont apportes plus que n’importe quel humain

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s