Chroniques

Les larmes de Saël de A.D.Martel-Service presse

Résumé:

Des cris, une explosion, le dôme d’énergie qui vacille… Ceylan, la cité la plus sure au monde, est attaquée. Au cœur du chaos, Arcana découvre le vrai visage des ennemis de son peuple. L’un d’eux, un Saëlien aux iris rouges, est capturé.
Déterminée à échapper aux fiançailles orchestrées par son père, la jeune femme décide d’épouser l’ennemi. Un choix qui va bouleverser sa vie et le destin des deux peuples.
Pour survivre à Saël, Arcana devra ouvrir son cœur et son esprit.

Dystopie post-apocalyptique sur fond de romance, Les larmes de Saël propose un récit à la fois riche en aventures et en réflexions. Plongée dans un monde où les populations se battent pour le contrôle des ressources naturelles, une jeune femme au caractère bien trempé lutte pour sa survie. Quand la raison s’oppose au cœur, quelle est la meilleure décision à prendre ? Et comment faire quand celui, qui devrait pourtant être votre allié, décide de vous ignorer ?

Action, amour et trahison s’enchevêtrent pour proposer de longues heures de lecture riches en émotions.

A propos de l’auteure:

A.D. Martel écrit depuis sa plus tendre enfance. Son nom de plume est emprunté à sa défunte grand-mère. Après un doctorat en histoire, elle fait aujourd’hui de l’écriture son métier et essaie de transmettre aux petits comme aux grands sa passion. Le partage est une de ses valeurs les plus importantes, aussi essaie-t-elle d’apporter un peu de bonheur à travers les mots, que ce soit via ses romans, ses ateliers d’écriture ou encore via la correspondance avec ses lecteurs.
Amoureuse de la nature, elle adore se promener avec son fidèle compagnon à quatre pattes. Son petit péché mignon : le chocolat, noir de préférence. Et rien de tel que de lire un bon roman avec un chocolat chaud en mains ! Fantasy, science-fiction, steampunk, fantastique, historique… tous les genres de l’Imaginaire trouvent grâce à ses yeux.

Extrait:

« La fille aux cheveux cobalt leva les yeux au ciel et soupira d’ennui. Son bracelet claqua contre la console, pivota légèrement, et une nouvelle surface translucide apparut dans le vide, munie de rambardes transparentes. L’inconnue s’y installa et la plateforme se détacha des pavés pour commencer à monter vers les habitations de l’autre côté de la cascade. L’homme lui lança un regard assassin qui ricocha sur la carapace de son indifférence. Aussi, la jeune inconnue les abandonna-t-elle là, avec leurs foutues poires, et jeta la sienne dans l’eau. Le fruit n’était même pas juteux. Quelle perte de temps ! »

Mon avis:

Je remercie l’auteure pour l’obtention de ce service presse, je suis ravie d’avoir eu l’opportunité de le lire.

La couverture est je trouve vraiment sublime, je trouve qu’elle a un peu côté « Prince of Persia » ( Je suis peut-être la seule lol) en tout cas elle change des couvertures sue l’on voit en général sur les oeuvres dystopiques.

« Les larmes de Saël » est un bijou, c’est aussi la découverte d’une plume sensationnelle.

Bien que ce soit une dystopie, je trouve que l’auteure parle de thèmes de notre vie quotidienne: la peur des autres, l’incompréhension entre les différentes cultures et autres préjugés…

Dans ce roman, A.D.Martel nous propose un univers détaillé plus que fascinant, on ressent le travail de l’auteure autant que la passion de l’écriture et le plaisir de satisfaire les lecteurs.

Nous faisons la connaissance de personnages intéressants, Arcana bien sûr notre héroïne, une adolescente qui a du caractère, de la personnalité.Elle évolue tout au long du livre et à la fin elle n’est plus du tout la même qu’au début.Mon petit chouchou est Ashkan, le personnage masculin principal du roman, c’est bien simple j’aime tout chez ce garçon mais tous les personnages de cette histoire sont attachants.

Ce roman possède toutes les qualités que l’on recherche dans un bon livre, il est captivant, plein de rebondissements, d’aventure, d’amour et d’émotions.

« Les larmes de Saël » se démarque des nombreuses dystopies grâce à sa richesse et sa profondeur, un roman à lire absolument!

Un commentaire sur “Les larmes de Saël de A.D.Martel-Service presse

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s