Chroniques

Et après…de Agnès C-Service presse

Résumé:

En 1965, Ceausescu arrive au pouvoir, promettant prospérité à son pays et liberté à son peuple. Un quotidien toujours plus dur, des ventres toujours plus vides, des salaires toujours plus maigres… Le peuple roumain espère des jours meilleurs. Mais, après une période où le niveau de vie progresse, l’austérité menée par le Parti plonge un peu plus la population dans la pauvreté et la misère.
Anya et Dimitri vivent modestement à Bucarest. Mais, en 1966, un décret promulgué par Ceausescu fait basculer leur vie et celle de leurs compatriotes… Les droits élémentaires ôtés aux femmes, les avortements clandestins, les enfants abandonnés, toutes ces humiliations perpétrées au nom du Pouvoir font rêver la jeune femme d’un Eldorado où elle pourra élever décemment l’enfant qu’elle porte. Les multiples exactions du régime amèneront le couple à quitter clandestinement sa patrie pour chercher refuge en France, pays de la liberté.
Mais que reste-t-il lorsque le bonheur d’une liberté retrouvée est entaché par la maladie… ? Anya aura-t-elle encore la force et le courage de mener cette seconde croisade ?

Mon avis:

Je remercie vivement Agnès C de m’avoir envoyé son roman, je ne crois pas avoir déjà autant pleuré en lisant un livre.

La couverture est simple, humble et le contenu terriblement fort.

Nous découvrons deux personnages Anya et Dimitri qui vivent en Roumanie.Nicolae Ceausescu accède à la tête du pays en 1965 en devenant secrétaire du parti communiste, Ceausescu est un dictateur qui sera exécuté pour génocide.

Les personnages du roman bous font vivre cette époque cruelle pour les Roumains qui comme beaucoup de peuples dans cette période de l’histoire sont les premiers à souffrir et payer le prix d’une politique abusive avec à sa tête un homme mégalomane.

La faim, la maladie, la misère s’étend de plus en plus.Anya et Dimitri nous offre une véritable leçon de vie lorsque nous, nous en sommes à nous plaindre pour un rien.

Une ode à la vie, la force, l’espoir et l’amour.

Ce n’est pas un beau roman, non c’est un roman exceptionnel, un livre d’histoire, de vérité sur le courage d’une femme et d’un pays.

Un roman à découvrir qui vous fera comprendre beaucoup de choses.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s