Chroniques

Une famille presque normale de M.T.Edvardsson-Service presse

Résumé:

Il n’existe pas de famille normale.

Faites connaissance avec la famille Sendell. Le père, Adam, est un pasteur respecté dans la petite ville de Lund, en Suède. Sa femme, Ulrika est une brillante avocate. Leur fille, Stella, dix-neuf ans, s’apprête à quitter le foyer pour un road trip en Asie du Sud-Est. C’est une famille normale, une famille comme les autres. Et comme toutes les autres familles de la ville, les Sendell sont horrifiés quand un important homme d’affaires, Christopher Olsen est retrouvé assassiné. Ils le sont plus encore quand, quelques jours plus tard la police vient arrêter Stella. Comment pouvait-elle connaître Olsen, et quelles raisons auraient pu la pousser à le tuer ? Il ne peut s’agir que d’une erreur judiciaire.

Dans ce récit en trois parties, chacun des membres de la famille tente à son tour de recomposer un puzzle dont il n’a pas toutes les pièces. C’est d’abord Adam qui s’exprime, puis Stella, et enfin Ulrika. Chaque fois, de nouvelles perspectives se font jour, la version précédente est remise en question, la vérité s’échappe. La seule évidence qui s’impose très vite, c’est qu’il n’existe aucune famille  » normale « .

Plus qu’un thriller, une découverte exceptionnelle.

A propos de l’auteur :

M.T. Edvardsson est né en 1977, et il a été élevé à Trelleborg, en Suède. Il est l’auteur de trois romans ainsi que deux romans pour la jeunesse. Professeur dans le secondaire, il vit avec sa famille à Löddeköpinge, en Suède.

Mon avis:

Je remercie l’auteur, Sonatine et net galley pour l’obtention de ce service presse.

La couverture remplie de photos ne nous donne pas l’impression d’être sur le point de lire un thriller mais nous sommes bien dans un roman à suspens ou l’intrigue est particulièrement haletante.

Une famille comme les autres …pas parfaite mais juste comme les autres mais il n’y a pas de meurtriere présumée dans toutes les familles n’est-ce pas?

Adam, le père de famille s’apprête à témoigner au procés de sa fille.Connaît-il la vérité?

Entre passé et présent on en apprend d’abord plus sur la figure paternel puis sur la fille et enfin sur la mère.

De fausses pistes en surprises, l’auteur joue avec nos nerfs et on en redemande.Je trouve les révélations palpitantes.

Stella est de loin le personnage le plus troublant et le plus touchant.Certains passages du roman évoquant le passé des personnages se révèle a priori tout à fait anodin…vraiment anodin? Et bien il semblerait que beaucoup de choses se révèlent être des preuves ou des éléments clés.

Ce roman est absolument brillant.Je ne peux que très vivement vous recommander de vous l’offrir pour Noël ou avant si vous ne pouvez pas tenir jusque là 😉 🙂

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s