Chroniques

Au premier jour de Laureline Roy- Service presse

Résumé:

À quarante-sept ans, Caroline enchaîne les coups du sort. Coup de grâce : le départ de son mari et de ses enfants, la laissant seule dans une maison vide avec deux chiens pour unique compagnie… Coup de folie : sa soeur qui la pousse à quitter la France pour un poste de gouvernante dans un hôtel de luxe… Coup de chance : le report de son vol et l’embarquement imprévu dans un avion privé en partance pour Saint-Hélier… Coup de coeur : sa terre d’accueil, l’île de Jersey… Et s’il ne manquait plus à sa renaissance qu’un coup de foudre pour l’énigmatique et séduisant Matthew ?

A propos de l’auteur:

Née en 1968 en région parisienne, je suis une heureuse expatriée en terres béarnaises depuis plus de vingt ans. Femme au foyer, ma vie tourne autour de mes amours : mes deux enfants, mon mari, mes deux chiens, mes deux chevaux, mes deux poissons rouges (cherchez l’erreur !). Touche à tout éclectique et jamais satisfaite, je me suis essayée à bons nombres d’activités manuelles, jusqu’à ce que je tombe, sur le tard, dans la potion magique de l’écriture. Depuis, je suis restée coincée dans le chaudron et je me régale à poser sur papier de belles histoires… d’amour, le plus souvent !

Extrait:

« Caroline entrouvre les yeux et regrette aussitôt son geste. Le soleil ne filtre pas encore au travers des rideaux, et le réveil, sur sa table de nuit, indique à peine six heures. Elle peste déjà.

Mince, c’est pas vrai! Pourquoi je me réveille si tôt!

Elle sait très bien pourquoi, mais elle se voile la face, comme chaque matin. Antoine se levait toujours à cette heure pour aller travailler. Malgré les six mois écoulés depuis qu’il l’a quittée, elle n’a toujours pas réussi à briser cette habitude dorénavant inutile.

Elle se retourne, boudant le réveil dans un mouvement rageur pour faire face à son côté du lit. Évidemment, sa place est vide ou du moins lui n’y est pas, mais ses deux filles, elles, sont bien là. Maya et Style ont relevé la tête en la sentant bouger. Depuis le drame, les chiennes ont insidieusement investi tout son espace. Elles se sont octroyé, au fil des mois, la place que son mari a occupée durant leurs vingt-sept années de vie commune. Dans son lit, de toute évidence, mais aussi sur le canapé, le soir, quand elle s’abrutit devant la télévision, dans bon nombre de ses pensées aussi, pour combler le vide de l’absence. »

Mon avis:

Cette chronique a été précédemment publié sur le premier blog de la lectrice compulsive

Je remercie Laureline Roy et Amarante éditions pour l’obtention de ce service-presse.

Découvrir un nouvel auteur , quelqu’un que nous n’avons jamais lu c’est s’ouvrir à un nouvel univers.Découvrir une sensibilité nouvelle, d’autres rêves…

Je découvre donc un nouvel univers créé par une auteure à la plume intuitive , maîtrisée et qui enfin propose une histoire avec des personnages qui me ressemble et qui sont plus proche de la personne que je suis que la plupart des romans que j’ai pu voir en librairie récemment.

Laureline Roy est une auteure brillante qui donne tout à son lectorat et qui recherche leur proximité, je pense que ça doit être une personne vraiment abordable et sensible pour si bien décrire mes émotions et nous les faire ressentir.

Voilà enfin une romance à laquelle les femmes de plus de trente ans peuvent pleinement s’identifier !
C’est si rare! On partage ce beau avec des personnages qui pourraient être nos voisins! Qu’est ce que c’est agréable!

Le récit est écrit avec justesse et pudeur, on savoure cette lecture toute en simplicité.

A 47 ans, Caroline se retrouve seule après le décès de son mari, les enfants vivent leurs vies mais ses adorables chiennes veillent sur elle.Enfermée dans sa routine il lui manque une étincelle et c’est sa soeur qui va briser sa routine en lui proposant un travail sur l’île de Jersey.En effet cela bouleverse le quotidien et surtout c’est une proposition qui demande réflexion.Sa vie va se retrouver bouleverser par son choix mais à vous de découvrir ce que va vivre Caroline!
C’est l’histoire d’une vie, d’une reconstruction, de rencontres, c’est votre vie et la mienne.Comment ne pas apprécier?

Certains se demanderont:  » Peut-on aimer un roman qui parle de gens comme nous ? Ou est la part de rêve? » Et bien oui le rêve et l’évasion sont bien présents, n’ayez crainte et tout le mérite revient à la magie de Laureline Roy tout simplement.

L’histoire est assez longue à se mettre en place mais soyez patients et vous découvrirez un fort joli roman.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s