Chroniques

En attendant l’arc-en-ciel de Nadine Deconinck-Cabelduc-Service presse

Résumé:

Alors qu’elle est à un tournant de sa vie, Marie part avec ses deux enfants passer quelques jours dans le village de son enfance où résident sa mère et ses amis.
Sa rencontre fortuite avec François Develay la replonge dans le drame que sa famille a traversé il y a près de trente ans.
Sa quête de la vérité parviendra-t-elle à lui faire entrevoir enfin le bonheur ?

Extrait:

« Il s’approche de moi et me tend une main cordiale.
— Bonsoir. François Develay.
Sa voix est chaleureuse et je reste là, les bras ballants, incapable du moindre geste, la gorge nouée par l’émotion. La situation devient gênante pour tout le monde, j’en suis consciente, mais mon bras refuse de se soulever vers la main tendue et aucun mot aimable ne parvient à franchir mes lèvres.
François Develay reste perplexe, dérouté par mon attitude qu’il ne comprend pas. Comment le pourrait-il d’ailleurs ? Il ne m’a pas reconnue. Aussi doit-il se demander pourquoi une inconnue qui va passer la nuit chez lui avec ses enfants ne se montre pas plus affable et reconnaissante envers leur hôte.
Après ce qui me semble un effort surhumain, je lève le bras vers lui et glisse ma main dans la sienne. Moi qui ai toujours cru qu’en le revoyant, je lui déballerais tout ce que j’ai sur le cœur depuis près de trente ans, je me sens paralysée.  »

A propos de l’auteure:

Née en 1966, l’auteure vit et écrit à Saint-Nazaire.
Férue de lecture depuis toujours, c’est à l’adolescence qu’elle se passionne pour l’écriture et rédige sa première nouvelle, sous la houlette de son professeur de français.
Depuis, elle n’a cessé d’écrire.
Elle a édité deux romans : « Les cigognes n’en font qu’à leur tête » et « Le pyé koko », tous deux parus aux Editions Sokrys en 2013 et 2014.

Mon avis:

Je remercie tout d’abord Nadine de m’avoir proposé son roman en service-presse ainsi que simplement pro.

J’ai découvert en lisant ce roman une nouvelle plume, celle de Nadine Deconinck-Cabelduc que je n’ai jamais lu auparavant et que je ne connaissais pas du tout.

J’ai découvert une auteure incroyable, une maîtrise du récit qui subjugue, des émotions parfaitement dosés, du rythme…que des avantages donc à lire ce roman découverte.

Ce livre aborde divers thèmes ce qui est toujours intéressant et qui permet à un grand nombre de lecteurs de s’identifier à un personnage ou de revivre des émotions,des sensations ou des souvenirs en lisant un paragraphe , un chapitre.Une plongée agréable dans l’inconnu pour d’autres mais en somme un réel plaisir à découvrir l’histoire de Marie.

L’auteure a crée des personnages, des situations qui nous ressemble, enfin un roman proche de nous et de la vraie vie!

On parcoure le récit facilement, rapidement si on accroche bien.

L’un des personnages est atteint d’une maladie génétique rare, je ne vais trop développer sur ce sujet afin de ne pas spoiler le roman mais je trouve que l’initiative de Nadine de parler d’une maladie peu connue qui a sûrement besoin de dons puisse être ainsi exposée aux lecteurs est une bonne chose.

Marie retrouve un homme de son passé, des sentiments complexes s’emparent d’elle et cette rencontre fortuite va remuer beaucoup de choses.

J’insiste sur le fait que ce roman est sublimement écrit et qu’on est vraiment en osmose avec les personnages.

Un vrai coup de coeur pour la plume de Nadine Deconinck-Cabelduc.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s