Chroniques

Enfer blanc de Max Annas-Service presse

Résumé:

Dans une Afrique du Sud encore hantée par l’apartheid, Max Annas tisse une intrigue où l’absurde côtoie le macabre sur fond de racisme, de repli communautaire et de peurs ancestrales. Un tohu-bohu hypnotique et sanglant, lauréat du prix du roman policier allemand.

C’est l’été, il est midi et Moses, jeune étudiant noir, n’aspire qu’à une chose : se poser chez lui avec sa copine et une bière bien fraîche. Sauf que sa vieille Toyota vient de le lâcher. Tout comme son portable. Seule option : franchir le mur d’une
gated community pour trouver de l’aide. Mais dans ces résidences ultrasécurisées, où le seul fait d’être noir est suspect, le moindre faux pas peut avoir des conséquences terribles. Et Moses est sur le point de commettre sa première erreur.

À une rue de là, Nozipho et Thembinkosi, improbable duo de cambrioleurs, viennent de tomber sur un os : alors qu’ils visitent l’une des coquettes maisons de la résidence, les deux malfrats découvrent le cadavre encore tiède d’une vieille dame, caché dans un congélateur…

La souricière est en train de se refermer. Pour en sortir, il faut courir. Ou mourir.

Mon avis:

Un grand merci aux éditions Belfond et à Net Galley pour ce service presse.

Voilà un roman passionnant, un excellent thriller court mais haletant.Je mentirai en disant que c’est un coup de coeur mais il s’en est fallut de peu pour que ce soit le cas.

En effet le manque de crédibilité de certains protagonistes m’a un peu gênée.

Mais on peut faire abstraction de ce détail.Ce n’est pas le plus gênant.

Si vous trouvez que le résumé est intriguant, attendez de découvrir les premiers chapitres.Que de rebondissements et de suspens dans ce livre!

Moses un jeune étudiant noir tombe en panne de voiture alors qu’il partait retrouver sa petite amie.Il décide de prendre le risque de demander de l’aide et pour cela il doit se rendre dans une résidence sécurisée où vit une famille blanche.

Les agents de sécurité ayant remarqués la présence du jeune homme grâce aux caméras de surveillance: les ennuis ne font que commencer!

Ce roman est vraiment passionnant bien que trop court cependant la fin est selon moi très décevante, on est loin d’avoir toutes les réponses à nos questions.Je suis donc mi-figue, mi-raisin pour cette lecture j’ai aimé l’intensité, le suspens,Moses…mais quelques petits points négatifs ont gâchés cette découverte et c’est bien dommage!

Je vous recommande néanmoins ce thriller si vous êtes amateurs de gros suspens et de romans pas trop épais.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s