Chroniques

Quand nos souvenirs viendront danser de Virginie Grimaldi

Résumé :

« Lorsque nous avons emménagé impasse des Colibris, nous avions vingt ans, ça sentait
la peinture fraîche et les projets, nous nous prêtions main-forte entre voisins en traversant les
jardins non clôturés.
Soixante-trois ans plus tard, les haies ont poussé, nos souvenirs sont accrochés aux
murs et nous ne nous adressons la parole qu’en cas de nécessité absolue. Nous ne sommes
plus que six: Anatole, Joséphine, Marius, Rosalie, Gustave et moi, Marceline.
Quand le maire annonce qu’il va raser l’impasse – nos maisons, nos souvenirs, nos vies –
, nous oublions le passé pour nous allier et nous battre . Tous les coups sont permis: nous
n’avons plus rien à perdre, et c’est plus excitant qu’une sieste devant Motus. »
À travers le récit de leur combat et une plongée dans ses souvenirs, Marceline livre une
magnifique histoire d’amour, les secrets de toute une famille et la force des liens qui tissent
une amitié.

Extrait :

« Mon endroit préféré, c’est le sommeil. Lorsque je m’y trouve, je n’ai plus d’âge. Je n’ai
plus mal. La peur n’existe plus. Il m’arrive d’y croiser mes parents, ma sœur chérie ou toutes
ces personnes qui n’existent plus que dans ma mémoire. Je peux courir, danser jusqu’en
perdre le souffle, serrer ma fille dans mes bras, je peux même voler. Le sommeil est un radeau
auquel je m’agrippe dans un torrent qui va beaucoup trop vite.
Le plus difficile, c’est de le quitter. Oh, je serais bien malhonnête de me plaindre, j’ai
eu une vie heureuse et je mesure ma chance d’être encore là, dans ce torrent, avec mon mari alors que tant d’autres ont été engloutis. Néanmoins, sortir du sommeil m’est toujours
douloureux. Les articulations, d’abord. Puis mon pauvre dos. Enfin, et surtout, les souvenirs. »

A propos de l’auteure:

Virginie Grimaldi est une romancière française née en 1977 qui vit près de
Bordeaux. Elle publie son tout premier roman en 2015. Intitulé « Le premier jour du reste de
ma vie », l’ouvrage sera un best-seller. Suivront  » Tu comprendras quand tu seras plus grande »
(2016), traduit en plusieurs langues et « Le parfum du bonheur est plus fort sous la pluie »
(2017) qui fera partie des 12 romans sélectionnés pour le 48e Prix Maison de la Presse. En
2018, elle publie son quatrième roman : « Il est grand temps de rallumer les étoiles ». Avant
même la sortie du livre, elle en a vendu les droits pour une adaptation au cinéma.
Virginie Grimaldi figurait à la sixième place du Top 10 des romanciers français ayant vendu
le plus de livres sur le territoire national (palmarès Figaro/GfK) en 2018.

Site : http://virginiegrimaldi.com/

Page Facebook : https://www.facebook.com/grimaldivirginie/

Instagram : https://www.instagram.com/virginiegrimaldi/

L’avis de Lyane A:

Virginie Grimaldi fait partie des romancières qui comptent aujourd’hui. Je préfère ce terme de
romancière à auteure ou autrice ; j’imagine en le disant la toile d’araignée qui lie tous ses
personnages et elle au centre qui s’en repaît pour nous plonger dans l’histoire de nos propres
vies.

Son écriture s’envole souvent, me malmène quelquefois quand les mots ne s’organisent pas
comme je le souhaiterais, mais je reste fidèle à l’altérité de ses personnages et jusqu’au bout,
j’ai attendu de Marceline et de son caractère de…. la décision finale des octogéniaux. Virginie Grimaldi est capable d’écrire «Grégoire, tu parles plus qu’un GPS, c’est
insupportable. Tes cordes vocales vont porter plainte contre toi » comme « les promesses à
soi-même sont les seules que l’on peut trahir sans blesser qui que ce soit».
Anatole, Joséphine, Marius, Rosalie et Gustave m’ont offert de partager leurs souvenirs ; ils
étaient faits d’amour et d’amitié. Vont-ils gagner face à Didier et à son désir d’annihiler le
passé ? Vont-ils accepter la fin ? Leur combat est de ceux qui dévoilent les âmes ; l’osmose
entre vérité et solidarité.
Le magazine ELLE parle de la « Grimaldi’s touch » ; je confirme. Elle vous réveille quand
vous pensez avoir cédé à la léthargie des bons sentiments. Vivez ; souvenez-vous.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s