Chroniques

Let it snow de Megara Nolhan-Service presse

Résumé :

Malheureuse et enfermée dans une relation amoureuse toxique, Lena prend la fuite
et pose ses valises en Écosse, à Édimbourg. Tentant en vain d’oublier son passé, elle se
plonge corps et âme dans la recherche de son père, disparu avant sa naissance. Sur ce chemin
semé d’embûches, elle se redécouvre alors que Jean, son ex-fiancé, semble bien décidé à ne
pas la laisser s’échapper…

Janvier 2018 : Lena est retrouvée presque morte après avoir passé
une nuit enfermée dans une chambre froide. Laissant de côté les recherches qui la mènent à
son père, elle décide de traquer son bourreau. Qui a voulu la tuer ? Pourquoi ? Alors que des
questions sans réponses l’assaillent, Lena commence à développer d’étranges pouvoirs…
Deux intrigues parallèles, une terre de légende, et une vérité terriblement douloureuse
attendent Lena au terme de son voyage. Êtes-vous prêts à la suivre ?

Extraits :

 » Le soir commence à tomber sur Paris. Les couleurs automnales s’emparent du ciel, le rendant orange et rose. Sur le chemin de mon appartement, je marche sur les feuilles mortes. Elles crissent sous mes pieds et me rappellent mon enfance, les promenades en forêt. Il n’y a pas assez d’arbres, à Paris. L’océan est également aux abonnés absents, et il me manque. Tout me manque. « 

« Mon cœur bat à tout rompre. J’ai du mal à ordonner mon esprit. Quelques souvenirs
remontent à la surface, indésirables, insurmontables. Je refoule une première attaque de
panique. »

« Je me sens prise de vertiges et me rattrape en me raccrochant au miroir face à moi. Quelques petites fleurs de givres commencent à fleurir sous mes doigts, gelant la surface réfléchissante et recouvrant bientôt tout mon reflet.

C’est impossible. »

A propos de l’auteure:


Megära Nolhan est une jeune et gentille sorcière, un peu perchée, qui aime le calme et la tranquilité. Elle vit quelque part en Loire-Atlantique, bien qu’elle adore sauter sur son balais pour voyager dès que possible.
Elle a vécu à Paros, dans les Cyclades, et à Lanzarote, dans les Canaries. Un peu lassée par les îles, elle a élu domicile en France où elle écrit des romans du fond de son lit ou de son canapé.
Heureusement que son coach sportif personnel veille sur sa ligne. Noodle, son chien, promène sa maîtresse trois fois par jours minimum, la traînant souvent comme un boulet.
Megära a aussi une passion non dissimulée pour les livres, les films et les séries. Fan de dystopie, de fantasy et de fantastique, elle rêve secrètement de devenir la prochaine J.K Rowling.
Oups. Ce n’est plus un secret !

L’avis de Lyane A:

Attirée par la couverture glacée et alors que je n’avais pas prévu de lire, j’ai plongé dans un
livre qui ne m’a pas laissé en paix.

Froid, glace, blanc, gel, tourbillons sont les mots qui ont
accompagné cette lecture et je me suis recroquevillée, attendant, page après page, la noirceur
d’un homme qui se dessinait en filigrane des histoires entremêlées.

Lena a été violentée, on le sait dès le départ mais par qui, pourquoi et depuis combien de
temps ; il faut patienter et ne pas décrocher pour suivre son histoire et son envie de dire à la
face du monde qu’une femme, encore aujourd’hui, peut être en danger quand elle dit NON.

Un peu fouillis, pas assez maîtrisé et corrigé, ce roman marie néanmoins sur un rythme
soutenu, les paysages d’Ecosse, deux histoires et une dose de fantastique savamment offerte
au lecteur.

Pas de belle phrase à retenir ni de style unique à vanter mais une imagination fertile et une
volonté de dire les choses ; Megara Nolhan, continuez, j’attends déjà le prochain.

Mon avis:

Je remercie énormément l’auteur de m’avoir confié son roman, j’ai été plus qu’heureuse de le découvrir.

La couverture est très jolie, cette froideur hivernale nous prédit à quel point notre sang se glace en lisant ce récit.

Tout d’abord je félicite l’auteur autant pour sa si jolie plume, à la différence de Lyane je l’ai trouvé très maîtrisée, émouvante, fluide et ensuite bravo pour le message qu’elle transmet aux victimes de violences.

Après avoir lu « Victoire » de Marie F, et « Let it snow » c’est peu dire que l’émotion était à son comble!

L’intrigue est incroyable, Léna est une jeune femme délicate, qui subit beaucoup.

On voyage entre le thriller et le fantastique d’une part et vers l’Ecosse.On y est vraiment, on vibre, on voyage, on frisonne, on vit les maux au fil des mots de Megara.

Pour moi le bourreau de Lena est clairement un pervers narcissique, cette pauvre jeune femme violentée et qui subit d’autres atrocités dont je ne parlerai pas pour ne pas spoiler, je me suis sentie très proche d’elle, j’ai été Lena.

C’est la première fois que je lis Megara Nolhan et sûrement pas la dernière.

Un commentaire sur “Let it snow de Megara Nolhan-Service presse

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s