Chroniques

Captive in the dark de CJ Roberts

Résumé:

La vengeance. La vengeance est le but ultime de Caleb. Il la prépare depuis douze ans. Pour réussir, son «arme» doit être vraiment spéciale. Elle sera un cadeau inestimable dont tout le monde parlera. La fille qu’il surveille de l’autre côté de cette rue passante est parfaite. Elle est différente de ses proies habituelles. Elle n’est pas consentante, elle n’est pas vendue par son père, elle ne lui a pas été envoyée… Elle sera sa conquête. Dans ce huis-clos étouffant, le bonheur est-il encore possible ?

A propos de l’auteur :

Américaine, CJ Roberts est entrée sur les listes du New York Times et du USA Today avec cette série atypique. Ancien membre de l’US Air Force, elle vit en Californie avec ses deux filles.

Extrait:

« Il était mon bourreau et mon seul réconfort; le créateur de l’obscurité et ma seule lumière.

Je me fichais qu’il ait le pouvoir de décider de me faire souffrir à tout moment; en cet instant, j’avais juste besoin que quelqu’un me tienne dans ses bras, soit gentil avec moi et me dises exactement ces mots-là. Tout ira bien. »

Mon avis:

J’aime beaucoup la dark romance mais jamais je ne me suis sentie aussi mal en lisant un roman.

J’ai été réellement choquée en fait par les scènes de viol sur une jeune femme, ça parait si réelle que ça en est réellement dégoûtant.

Ce roman a eu énormément de succès mais il n’est pas pour moi.Évidemment lorsqu’on lit le résumé et les avis sur internet , on sait à quoi s’attendre mais j’ai vraiment trouvé ce huis clos malsain.

On est même carrément dans un trafic de femmes, une jeune femme torturée et violée , dressée même pour servir son ravisseur Caleb.

Désolée pour les fans de cette saga et de l’auteure.

Je trouve que ce roman classé dark romance n’en est vraiment pas, je ne me suis jamais sentie au bord de la nausée en lisant avant de tomber sur ce livre là.

Chacun ses goûts mais moi je ne peux pas comprendre qu’on puisse aimer lire des scènes de viols.Déjà au lycée nous avions lu « Les noces barbares’ de Yann Queffelec et j’avais été profondément ébranlée par le récit alors là que dire…

Bien sûr, je ne lirai pas la suite cela va de soit…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s