Chroniques

Arthur de G-Ny et Greg Waden-Service presse

Résumé:

Une mère sait tout de son enfant. Notamment quand quelque chose ne va pas. Elle le sent au creux de son être. Alors quand Arthur, trois ans, présente des signes anormaux, il y a urgence.
Mais cela sera-t-il suffisant pour le sauver ?
Vous découvrirez à travers les parents d’Arthur, aucunement préparés, tout le sens de ce récit basé sur des faits réels. Ils témoignent de l’incompréhension, de l’injustice dont ils deviennent victimes, tout comme leur fils. Vous plongerez au plus profond de leurs sentiments, de leur combat, de leur volonté farouche d’encaisser les coups sans fléchir.
Et surtout, vous serez face à la force incommensurable que possède ce petit homme qui jamais ne s’est plaint.
C’est une leçon de vie et de courage qu’il nous envoie en pleine figure.
L’inimaginable est partout, mais c’est pire quand il entre chez soi !

« Je n’étais pas destinée à prendre la plume pour relater ce récit troublant, étape douloureuse d’une vie pourtant ordinaire.
Juste une maman foudroyée, voulant raconter l’histoire extraordinaire de son petit garçon, assailli par un démon sans pitié.
L’histoire d’un petit roi, blessé au combat.
Mon petit héros…
Avec si peu de mot, je n’ose en dire,
Restent les sentiments pour vous séduire,
Traduire une angoisse, une vive émotion,
Heures cruciales d’un avenir en perdition,
Un coup de tonnerre dans un ciel bleu,
Route incertaine, juste tes larmes au fond de mes yeux »

Extrait :

Papa et moi étions collés à la porte, pétrifiés. Les médecins et les infirmiers entraient et sortaient sans interruption, silencieux et robotisés.
J’ai été apostrophée par une des femmes qui m’a montré une petite marque sur ta jambe, pas plus grosse qu’un grain de beauté.
— Elle était là, cette petite tache, tout à l’heure ? m’a-t-elle lâché sèchement. C’est important, madame…
— Heu… non… non, je ne crois pas, ai-je balbutié, désorientée.
Elle a saisi un stylo, de l’une de ses poches de blouse, puis elle a commencé à entourer toutes les macules qui apparaissaient sur ton corps : une bonne dizaine, je dirais…
J’ai tout de suite senti la tension effroyablement monter d’un cran. D’autant plus que les personnes enblouses blanches nous laissaient dans l’ignorance. À ce moment-là, nous étions totalement dans l’inconnu

L’avis de Aude:

Je remercie Gabrielle (https://lalectricecompulsive.home.blog/) et l’évidence éditions pour leur confiance.
J’ai eu beaucoup de mal à lire ce livre car l’histoire est tellement forte et poignante.
A mes yeux c’était impossible et inimaginable qu’un petit bout de chou de moins de 3 ans est vécu autant de souffrance. Malheureusement, c’est le cas. Ce livre tiré de fait réel est coécrit notamment par la maman du petit garçon, G-NY. Nous sommes donc au cœur de leur souffrance.
Quelle force et quel courage ces parents et ce petit garçon ont fait preuve. En même temps, quand ces évènements aussi terriblesleurs sont tombés dessus, ils n’ont pas eu d’autres choix que de relever la tête et d’avancer. Je reprendrai une expression que la maman du petit Arthur a utilisée dans son livre : Tout ce qui ne tue pas rend plus fort.
C’est un livre fort en émotion mais qui nous montre que la vie peut se montrer cruelle par moment et à tout moment avec nous. Mais ils démontent également que quelque soit les épreuves que nous imposent la vie, on peut toujours relever la tête et avancer notamment par amour pour ses enfants. Très belle leçon de vie.

thur a utilisée dans son livre : Tout ce qui ne tue pas rend plus fort.
C’est un livre fort en émotion mais qui nous montre que la vie peut se montrer cruelle par moment et à tout moment avec nous. Mais ils démontent également que quelque soit les épreuves que nous imposent la vie, on peut toujours relever la tête et avancer notamment par amour pour ses enfants. Très belle leçon de vie.

Mon avis:

Je remercie Évidence éditions qui une fois de plus m’a fait confiance en me confiant ce service presse.

Je trouve la couverture agréable et coloré mais peu attirante à mon goût.

C’est un livre qui de suite nous plonge dans ce grand malheur pour des parents que de savoir son enfant malade.

Arthur a trois ans et présente une fièvre élevée, ses parents l’emmènent à l’hôpital, le diagnostic tombe et l’enfant est atteint d’une forme de méningite.

Ce témoignage des parents est fort,pudique et plein de sensibilité.On fait la connaissance de ce petit bout plein de courage et de ses parents tout aussi combatifs.

Un témoignage à découvrir d’urgence, une leçon et un livre à découvrir.

Un commentaire sur “Arthur de G-Ny et Greg Waden-Service presse

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s