Chroniques

Soif d’Amélie Nothomb

Résumé:

« Pour éprouver la soif il faut être vivant. »

Depuis 1992 et Hygiène de l’assassin, tous les livres d’Amélie Nothomb ont été publiés aux éditions Albin Michel. Elle a reçu, entre autres, le prix Chardonne, le Grand prix du roman de l’Académie française, le prix de Flore, et le Grand prix Jean Giono pour l’ensemble de son oeuvre.

Ses oeuvres sont traduites dans 40 langues, des U.S.A. au Japon.

Lire un extrait :

https://www.albin-michel.fr/ouvrages/soif-9782226443885

Mon avis:

Je lis Amélie Nothomb depuis des années, j’ai lu une bonne partie de ses oeuvres j’en aime beaucoup certaines et d’autres que j’ai oublié aussitôt après ma lecture.

« Stupeurs et tremblements » a été jusqu’à présent mon roman préfère d’Amélie mais « Soif  » vient de le détrôner.

La couverture est très jolie, c’est une belle photo de l’auteure et lorsque l’on lit le roman, nous comprenons combien ce titre « Soif » est approprié, essentiel et important.

J’ai lu ou plutôt dévoré ce roman en moins d’une heure et j’ai lu et relu plusieurs passages.

Peu importe nos croyances,notre religion ce roman fait réfléchir et méditer.

On en vient même a oublier qu’il s’agit d’un roman.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s