Chroniques

En fait, c’est le rêve du chien de Joseph Kochmann -Service presse

Résumé:

Lectrices, lecteurs,

La quatrième de couverture que vous avez sous les yeux n’est pas comme les autres.

Bien sûr, je pourrais vous exposer les prémices de notre récit ; l’étrange enquête de l’inspectrice Chloé Barkouaf, teckel bipède aigri, et de son assistante Polygon Sobarf, chihuahua tremblant, sur le meurtre du pauvre John MacGuffin, chat et alcoolique de son espèce.

Je pourrais brièvement m’exprimer sur leurs péripéties au cœur d’Inspiterre, monde aussi merveilleux que fou, de leur traversée au cœur du sombre Royaume Traisuspé, de l’étrange Mont Croquant, de l’inaccessible Jungle Élitiste…

Je m’abstiendrai cependant car, voyez-vous, ce roman cache un terrible secret.

Un rebondissement qui pourrait, à jamais, changer la face du monde…

Extraits :

 »

Bien décidé à les décrypter, il posa ses petites lunettes marron sur son museau, ordonnant aux deux chiennes de se taire.

— R-Regardez comme il est précis ! s’exclama Polygon. I-Il arrive sur les lieux, sort son matériel, cherche les indices, en tire des conclusions…

— Oui, le boulot qu’on était censées faire depuis le début en fait, s’énerva Chloé.

— C-C’est tout de même une aubaine qu’il était sur place. Grâce à lui, on va enfin pouvoir clore l’affaire.

— Et comment peux-tu affirmer que ce n’est pas lui le coupable ?

Le chihuahua eut un mouvement de recul, outrée.

— M-Miss Barkouaf… C-C’est un héros tout de même !

— Ça ne veut rien dire. »

<<On peut tout aussi bien embrasser la vie et son absurdité. On peut chérir les buts qu’on n’a jamais pu atteindre – ou, au contraire, qu’on a atteints sans y trouver satisfaction – et s’en créer de nouveaux. Apprendre de notre passé, accepter l’absence de raison et toujours…

T-Toujours aller de l’avant.>>

Mon avis:

Je remercie l’auteur pour sa confiance, j’ai été ravie d’avoir ce livre en service presse. Merci également à simplement pro.

La couverture m’a fait craqué au premier coup d’oeil.Elle me rappelle les dessins animés de mon enfance et les histoires que j’inventais mais bon assez parlé de moi.

C’est étrange j’ai à la fois aimé ce roman et en même temps j’ai l’impression d’être carrément passée à côté.

C’est un récit intelligent, surprenant et totalement décalé.

Un meurtre a eu lieu à Animaville, celui d’un chat.L’enquête va être mené par deux inspectrice qui ont du chien Chloé Barkouaf et Polygone Sobarf.

J’ai adore l’histoire avec ces animaux franchement, je rêve de revoir ce duo d’inspectrices dans d’autres romansmEn fait j’ai aimé l’histoire dans le fond mais le style de l’auteur a été très surprenant, trop pour moi peut être?

Ne sortez pas vos griffes:C’est un livre vraiment bon et à découvrir mais il faut être prêt à tout en fait il faut foncer sans a priori pour savourer ce roman.

Pour ma part je le relirai d’ici quelques temps, je mettrai ma chronique à jour si mon avis change.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s