Chroniques

Rêves d’Afrique-Le médaillon d’Enyang de Jean-Marie Lasserre-Service presse

Résumé:

Non, ce n’est pas le simple récit d’un voyage aussi audacieux qu’insolite. C’est bien plus que cela ! Vous en doutez ? Alors laissez-vous porter par cette quête éperdue du sens profond des mots Dignité et Liberté au cours d’un périple initiatique, où la réalité rattrape le rêve et le subliminal.

A propos de l’auteur :

Je suis né à Embrun dans une famille nombreuse (dix enfants). Un fils, deux petits-enfants. Vingt ans passés dans la Marine Nationale au sein de l’Aéronavale sur hélicoptères, puis dix-neuf ans de Profession libérale enfin sept ans au service de personnes handicapées à l’Association des Paralysés de France. Retraite en 2007. Depuis toujours, la musique occupe une très grande place dans ma vie. Trompettiste au sein de deux orchestres philharmoniques varois. Passionné depuis ma plus tendre enfance par l’écriture et la promotion de la langue française (prix littéraire pour nouvelles *) ainsi que le partage pour tout ce qui concerne l’Art. Conservons toute la beauté et la richesse de notre langue. Permettons à nos jeunes pousses de découvrir et de s’approprier les belles-lettres qui font l’orgueil de la culture française, car elles font partie de notre histoire et de nos racines. Musique et écriture me permettent de voyager. Prendre le temps d’être à l’écoute de la diversité du monde, Abandonner ce que l’on est, son désarroi, la peur de se perdre. On voudrait que les plus beaux voyages soient toujours intérieurs… mais je reste un être en partance, à la recherche de lieux qui guérissent, à la quête d’un autre moi.

Mon avis:

Je remercie les éditions du vénasques,l’auteur et simplement pro.

La couverture de ce roman est vraiment sublime, on est avant d’ouvrir le livre déjà plongée dans ce rêve Africain.

Acheter ce roman c’est aussi faire un beau geste puisque La maison d’édition reverse 1€ à l’association « Bati Bati » sur les ventes du livre de Jean-Marie Lasserre.

Cette oeuvre est d’une grande beauté,j’ai vraiment énormément aimé ce récit remplit de mystère, de beauté.

La plume de Jean-Marie est incroyable, à couper le souffle.On est très vite accroché par le livre.

L’auteur nous peint un chef d’oeuvre qui dévoile tout le charme et la beauté de l’Afrique.

Le 1er Janvier 1930 à Toulon, la timide et douce Jeanne embarque pour Tanger pour rejoindre des explorateurs scientifiques.Elle y fera la connaissance du couple Monterez.Dès son arrivée en Afrique, Jeanne est préoccupée par un rêve étrange.

Je crois que ce roman est mon plus gros coup de coeur de cette année ou en tout cas l’un des plus beaux livres parmi les 168 que j’ai eu l’occasion de lire en 2019.

On voyage à chaque page, on va de découverte en découverte.

Je vous recommande de consulter la page facebook de Jean-Marie :

https://m.facebook.com/JMLasEcrivain/

Vous y trouverez l’actualité essentielle de l’auteur et de son oeuvre.

J’ai été sous le charme du début à la fin.

Le résumé étant chargé de mystère, je n’ai pas vous en dévoiler davantage.

Mais je vous recommande ce roman mille fois, allez le découvrir.

A propos de Bati Bati:

Cette association a été crée pour « répondre aux difficultés premières d’un village d’Afrique ; d’aider ses habitants dans des projets d’aménagement et de développement très concrets: Approvisionnement en eau, Education, Santé.(…) » jetez un oeil au site batibati.fr

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s