Chroniques

Qui veut la peau de Nestor Boyaux de Luc Doyelle-Service presse

Résumé:

Le polar selon Lucius… Méfiez-vous le jour où votre ami de toujours débarque après dix années de silence radio. Prenez garde s’il vous propose sur un plateau la solution à tous vos problèmes. Mais surtout… restez vigilant si votre ami se nomme NESTOR BOYAUX ! Ces retrouvailles chaleureuses seront les prémices d’une étrange descente aux enfers. Lorsqu’un clochard prend le contrôle de votre destinée, que la radio diffuse des informations surprenantes, et que la maréchaussée se pointe à tous les coins de rue, il est temps de crier au secours ! Une épopée polaroïde parsemée d’humour et de suspense.

A propos de Luc:

Luc Doyelle nait en 1963 sur les bords de la Voulzie (Seine et Marne). Sa mère le trempe alors dans le fleuve en le saisissant par l’oreille gauche, qui restera à tout jamais son point faible (son attrait pour les bonnets rouges et la plongée sous-marine restera dans la légende). À huit ans, il gagne son premier tour de France tricycle, puis un accident de coton-tige met fin à sa carrière. Il se reconvertit dans le coloriage professionnel, puis organise des courses clandestines de koalas en forêt de Chenoise avant de se découvrir une passion pour l’écriture. Ce sera la consécration : Les liaisons presque dangereuses, puis C’est au pied du mur qu’on mange des merles, scelleront le destin de tout un peuple.

Mon avis:

Je remercie Les éditions du vénasques pour l’obtention de ce service presse, je remercie Luc Doyelle et simplement pro.

La couverture est coloré, elle attire l’oeil, on décèle tout de suite la bonne dose d’humour qui s’y cache.J’ai trouvé l’ancienne couverture nettement plus sobre.

Ce roman est plein de fantaisie à l’image visiblement de l’auteur, c’est un vrai bol d’air frais.

Le style de l’auteur peut sans aucun doute perturber certains lecteurs mais une fois habitué on en redemande!

Luc Doyelle joue avec les mots et s’amuse avec nous , un vrai virtuose.

L’intrigue est intéressante et pour décrire le style du roman on pourrait dire que c’est un polar mêlé à de la comédie.

Cet ouvrage est plein de dérision mais il y a un vrai travail au niveau de l’intrigue,des personnages,des dialogues.

Un ouvrage excellent.

Je n’ai pas du tout lu le précédent ouvrage de Luc Doyelle donc je ne peux pas comparer mais je vous recommande en tout cas ce roman, idéal si vous n’avez pas envie de vous prendre la tête.

«  Agatha Christie et Edgar Poe pouvaient dormir à l’aise, je n’étais pas près de les déloger au panthéon du polar » en tout cas Luc au panthéon de l’humour, c’est certain que personne ne peut vous déloger!

2 commentaires sur “Qui veut la peau de Nestor Boyaux de Luc Doyelle-Service presse

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s