Chroniques

Le manipulé de Marie d’Ange-Service presse

Resumé:

Allan est un petit garçon normal. Pourtant, il va sombrer dans la folie et devenir le plus grand meurtrier des États-Unis. Sa vie va basculer à la mort de sa mère où il fait la connaissance de son ami imaginaire qui va l’entraîner dans la désolation. Poussé par son ami imaginaire, Allan se transforme en un psychopathe, un serial killer très dangereux. Folie meurtrière ? Délire schizophrénique ? Possession démoniaque ? Rien ne l’arrêtera, sauf la mort.
Histoire inspirée d’un fait réel : de l’attentat de Bath Consolidated School

A propos de l’auteure:

Passionnée par l’écriture et la démonologie, Marie d’Ange se lance dans la publication d’un blog sur le même thème pour ensuite s’adonner à l’écriture de nouvelles et de romans. Son univers c’est le psychologique, le surnaturel, les démons, les comportements déviants… Ses livres nous entraînent dans un univers glauque où la réalité se mélange à l’irréel et surtout à l’impensable.

Extrait:

Un fait divers a inspiré ce livre, celui de l’attentat de Bath Consolidated School. Voici un extrait de ce qu’on a pu lire dans les journaux du pire massacre jamais perpétré dans une école américaine :

« Le 18 mai 1927, Andrew Kehoe, 55 ans, fermier de son état, fait exploser l’école de Bath (Michigan, mid-ouest) dont il était également le gardien. Bilan : 45 morts, dont 38 enfants âgés de 6 à 12 ans. Motif : il en avait assez de payer des impôts pour financer des établissements scolaires.

Il est à peine 9 heures lorsque l’explosion retentit ce matin-là dans l’enceinte de la Bath Consolidated School, alors qu’enfants et professeurs font cours. Kehoe vient d’appuyer sur le détonateur depuis l’extérieur de l’établissement, faisant sauter environ 200 kilos d’explosifs qu’il a minutieusement placés dans le sous-sol de l’école, dont il a la clef. Lorsque les secours arrivent, les murs sont détruits, le toit est démoli et des cadavres gisent sous les débris. »

Ce geste terrible a suscité l’effroi dans toute l’Amérique.

Bien sûr, pour les besoins de l’histoire, j’ai modifié les lieux, les dates, les évènements… Et surtout, cela reste une fiction. Tous les personnages sont fictifs. Ce livre n’a pas pour vocation d’expliquer le geste d’Andrew Kehoe.

Bonne lecture.

Mon avis:

Je remercie l’auteure pour sa confiance et pour m’avoir fait l’honneur de me confier son livre.Je remercie simplement pro également.

La couverture du roman est très bien réalisée,je l’aime beaucoup mais j’ai un faible pour l’ancienne couverture :

Pour le coup, elle est vraiment démoniaque!

J’ai beaucoup appréciée la lecture de ce roman.

Allan n’est qu’un enfant lorsqu’il perd sa mère de la tuberculose.L’enfant se met à détester Dieu et reporte sa colère,sa haine sur sa nourrice en particulier. L’enfant se console grâce à son ami imaginaire…ou un démon?En grandissant, Allan va petit à petit se muer en monstre.

L’auteure a une plume très addictive,fluide et parvient à nous transmettre une bonne grosse dose d’angoisse et de terreur pure.

Lorsque l’on prend confiance qu’il s’agit de faits réels, on ne peut être que terrifié en fait!

L’auteure n’hésite pas à nous confronter à cette horreur.Certaines scènes sont difficiles!

Il y a parfois des passages un peu répétitif mais ça ne gêne pas la lecture du tout, ce roman est à déconseiller aux âmes sensibles mais si vous ne craignez pas de faire des cauchemars alors foncez! ( euh…je sais de quoi je parle je l’ai lu en partie la nuit…mon mari était absent…génial.. 😉 )

Andrew Kehoe a inspiré l’auteure et le personnage d’Allan

Sérieusement, c’est véritablement un bon roman et essayez de le lire comme tel et non comme une histoire réelle, cela sera plus facile.

L’auteur a un sacré talent, j’ai hâte de découvrir d’autres romans de sa main.

De nombreux enfants ont été les victimes de A.Kehoe

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s