Chroniques

La belle assise de Brice Milan-Service presse

Résumé:

Jean-Yves tombe amoureux d’une jeune fille paraplégique, Emma, chaperonnée par sa tante. La mère de Jean-Yves, veuve, s’oppose à sa liaison… À tort ou à raison?
Laisser vous tenter par une intrigue alambiquée, un thriller romantique où les relations familiales sont au cœur de sombres machinations. Ouvrez la boite de Pandore infernale et découvrez, stupéfaits, un dénouement inattendu !

Extraits :

En bon mâle célibataire, l’unique motivation qui m’incitait à séjourner dans ce genre d’endroit, hormis ma quête de nourriture, s’appelait gente féminine. En effet, toujours à la recherche de l’âme sœur, j’appréciais le défilé de mode qu’improvisaient toutes ces ménagères. Considérant mon âge, je me limitais à celles de moins de quarante ans, persuadé de dénicher la perle rare.

Certes, elle était artificielle, ne possédant pas la véracité de la Nature. Mais elle était construite à l’image des hommes : tortueuse, complexe, emplie de zones d’ombre.

Mon avis;

Je remercie l’auteur de m’avoir accordé si gentiment son roman en service presse.

Ce roman est remplit de mystères autour des personnages qui sont fort intéressant d’ailleurs, tous dotés d’une psychologie complexe.

Il s’agit je dirai d’un » thriller poétique » si je peux me permettre de dire ça, car l’auteur a une plume qui se prête vraiment à la poesie, son écriture est fluide, très raffinée.Les ingrédients nécessaires à un bon thriller sont tous bien présent.

Jean-Yves est un jeune homme riche,fêtard,qui brûle la vie par les deux bouts,il vit de son héritage mais pourtant il n’est pas heureux, il lui manque l’amour -le vrai, et le décès de son père lui pèse.

Jusqu’au jour ou il rencontre « la belle assise »…Une jeune femme paraplégique.

La mère de Jean-Yves va se mêler de leur relation et tout va être chamboulé.

Je recommande ce roman le seul petit moins: je ne suis pas réellement parvenue à m’attacher aux personnages.

3 commentaires sur “La belle assise de Brice Milan-Service presse

  1. Merci, Gabrielle pour ta chronique qui fait chaud au coeur. J’adore l’appellation « thriller poétique ». Je ne l’oublierai pas ! Côté personnage, j’ai tout fait pour rendre Jean-Yves antipathique ;_( Brice

    J'aime

      1. J’espère que d’autres lecteurs et lectrices auront envie de découvrir ce (court) roman, « thriller poétique » suivant ta formule que j’adore. C’est d’autant plus vrai que j’ai commencé dès l’adolescence à écrire des dizaines (centaines?) de poèmes. Une grande partie est d’ailleurs publiée sur le site wattpad (https://www.wattpad.com/story/80481105-quand-l%27%C3%A9crit-vient), si le coeur t’en dit. Je propose aussi un recueil en SP (https://simplement.pro/c/441). Je peux te l’envoyer au format epub. Il suffit que tu m’envoies la demande par mail. Bz. Brice

        Aimé par 1 personne

Répondre à Brice Milan Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s