Chroniques

Féerélia-Une étrange célébration-Tome 1.5 de Florina L’Irlandaise-Service presse

Résumé:

Sur Féerélia, Moïra doit se soumettre aux habitudes de ce monde.
Si elle a l’art de se faire des amis, elle a aussi celui de s’attirer les ennuis.
Pourquoi Archibald se montre-t-il si distant ? Qui est Sharina ?
Mais surtout pourquoi en veulent-ils autant aux petits peuples ?
Est-ce que Ciara et Fergus réussiront à la fois à l’aider et à percer ces nouveaux secrets ?
Quelque chose d’étrange survient dans ce monde. Et si Samhain leur apportait les réponses ou alors encore plus de questions.
Retrouvez les amis de Moïra dans cette nouvelle aventure. Qui amènera des explications et autant d’autres mystères.
Amours et amitiés. Joies et aussi larmes. Vous ne resterez pas insensible devant cet interlude.

A propos de l’auteure:


Aussi loin que je me souvienne, j’ai toujours vécu avec mes personnages.
Ils m’ont aidé à traverser des épreuves que je ne souhaite à personne, mais je n’étais pas seule.
J’ai appris à lire et enfin j’avais un écho à mes folies. Je me suis retrouvé à voler sur des dragons, à me battre contre des monstres ou des hommes de tout acabit.
J’ai aimé, frémi et pleuré comme seule notre imagination peut nous le faire faire.
Mes enfants et mon compagnon m’ont dit si c’est ce que tu aimes, n’hésite plus et lance-toi.
Mes personnages m’ont dit : « Et pourquoi pas sur nous ? »(Je ne suis pas folle, je vous le promets. Quoique cela soit encore à vérifier lol).
Voilà comment je me retrouve à vous narrer leurs univers.
Je vis dans cette merveilleuse région qu’est le Cotentin avec l’homme de ma vie, mes 6 enfants et mon petit zoo. J’adore autant les animaux que mes livres.
Je suis quelqu’un d’entier et généreux. Que j’aime ou que je déteste, je le fais toujours avec passions.

https://www.instagram.com/florinalirlandaise
https://www.florinalirlandaise.com/
Et retrouvez mes Goodies sur https://www.florinalirlandaise.com/boutique
https://www.facebook.com/FlorinaLIrlandaise

Extraits:

Hé, je ne suis pas aussi peste que ça quand même. Je trouvais dommage que devant tant de beauté il n’émergeât de ton être que des larmes et de la déprime. Sois heureuse de porter la vie, oui la tienne n’est pas enviable en ce moment, mais c’est le cas de beaucoup de monde et pourtant ils ne le montrent pas. Regarde le petit bonhomme que tu admirais, se prénomme Arthus, il a perdu ses parents capturés par Morrigann. Et pourtant, regarde comme il danse et s’amuse. À quoi bon pleurer sur quelque chose que tu ne peux pas changer ? Ne t’y trompe pas quand il rentrera avec sa tante, ils pleureront toutes les larmes de leur corps. Mais là, nous préparons Samhain qui arrive dans quelques jours, il sera bien tant de pleurer plus tard.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s