Chroniques

Féerélia-Ludmilla de Florina l’Irlandaise-Service presse

Résumé:

Je m’appelle Ludmilla. Ma vie est loin d’être comme les autres.
Je suis vétérinaire indépendante (pratique quand les animaux s’adressent directement à vous.)
Mon frère jumeau, Arwen, jouit d’une réputation de mauvais garçon. Sûrement par sa carrure et sa passion pour les motos, pourtant c’est une crème.
Je ne vais pas commencer à vous détailler mon étrange et grande famille, le mieux étant de suivre nos aventures. Je peux vous assurer que l’on ne s’ennuie pas chez nous.

Je m’appelle Aëllig. Je suis un protecteur, mon « métier » est de retrouver et assurer la sécurité des « disparus ». Seulement, je me suis fait kidnapper aussi facilement qu’un nourrisson.
Je vais découvrir des informations dont j’aurai préféré ne pas avoir connaissance.
Je suis un métamorphe, bien que cela soit réducteur, car je ne suis pas que cela.

Êtes-vous sûr de vraiment connaître votre entourage ? C’est la question que je me pose, j’ai toujours su que nous étions différents. Alors en avoir la confirmation est un peu déstabilisant.
Je m’appelle Anasthasia. Et comme dans un film : « Je vois des gens qui sont morts ». Ça vous fait peur ? Et à moins donc !

Magie et mystère, secrets et révélations. Découvrez ce nouvel opus et entrez dans l’univers fantastique de FÉERÉLIA.

A propos de l’auteure:

Aussi loin que je me souvienne, j’ai toujours vécu avec mes personnages.
Ils m’ont aidé à traverser des épreuves que je ne souhaite à personne, mais je n’étais pas seule.
J’ai appris à lire et enfin j’avais un écho à mes folies. Je me suis retrouvé à voler sur des dragons, à me battre contre des monstres ou des hommes de tout acabit.
J’ai aimé, frémi et pleuré comme seule notre imagination peut nous le faire faire.
Mes enfants et mon compagnon m’ont dit si c’est ce que tu aimes, n’hésite plus et lance-toi.
Mes personnages m’ont dit : « Et pourquoi pas sur nous ? »(Je ne suis pas folle, je vous le promets. Quoique cela soit encore à vérifier lol).
Voilà comment je me retrouve à vous narrer leurs univers.
Je vis dans cette merveilleuse région qu’est le Cotentin avec l’homme de ma vie, mes 6 enfants et mon petit zoo. J’adore autant les animaux que mes livres.
Je suis quelqu’un d’entier et généreux. Que j’aime ou que je déteste, je le fais toujours avec passions.
https://www.instagram.com/florinalirlandaise
https://www.florinalirlandaise.com/
Et retrouvez mes Goodies sur https://www.florinalirlandaise.com/boutique
https://www.facebook.com/FlorinaLIrlandaise
https://twitter.com/irlandaise2

Extraits:

Il s’approche de mon oreille et me souffle

—Imagine alors, ce que je peux faire avec mes mains, ma langue ou une autre partie de mon corps.

Son souffle sur ma peau m’électrise et fait naître un sourire idiot sur mon visage.

—Je te demanderais bien si tu es heureux de me voir ou si c’est la télécommande, mais vu qu’il n’y a pas de télé. Je crois avoir ma réponse, lui dis-je en sentant cette fameuse partie de lui, si immense et dure dans mon dos.

Je lève la tête vers son visage. C’est un dieu, l’on ne peut pas être aussi beau tout en étant humain.

Il sourit. Ha zut ! J’avais zappé ce détail.

—Non, Princesse, je ne suis pas un dieu

« Qu’est-ce qui a change ? « 

« Pourquoi est-ce que j’ai l’impression qu’il manque quelque chose dans ma vie et quoi ? »

« Je viens d’avoir mes dix-sept ans, je ne peux pas dire que j’ai beaucoup d’ami »

Primo, parce que la couleur de mes cheveux rebute les gens. Et deuxio, parce qu’ils me trouvent bizarre et avec raison.

Depuis que je suis enfant, voire même depuis ma naissance, pour ce que je m’en rappelle, je vois des gens qui n’existent pas :

Oui, vous aussi ça vous rappelle un film :

« Je vois des gens qui sont morts »

Et je parle aux fleurs. Enfin à la nature, en règle générale.

Cela me ferait bien rire, si ce n’était pas vrai. Et puis, j’ai toujours peur que quelqu’un surprenne un arbre ou une fleur qui s’adresse à moi.

Bon, que moi je le fasse, je passe pour une folle. En revanche, qu’ils me répondent, je ne vous raconte pas l’émeute.

Après, pour les âmes perdues, je ne me vois pas entamer la conversation en disant à quelqu’un :

« Salut, alors ta tante me dit de te dire, qu’elle n’a pas souffert et qu’il faudrait que vous arrêtiez de la pleurer, car elle est heureuse ici ».

Sérieusement, vous, je vous fais ça et vous tapez un sprint. Ou alors vous appelez l’asile.

Ben perso, je n’ai pas envie de vérifier ce que les gens feraient.

Du coup, je préfère les fuir. Enfin pas tous, j’ai quand même quelques amis. Il ne faut pas pousser, je ne suis pas un monstre non plus, quoi que.

Je me secoue et file vers Juliette, c’est sa grande sœur qui m’a amené vers elle. Elle avait peur qu’après son accident, Juliette se renferme sur elle, et même pire qu’elle ait un geste malheureux. Et elle avait raison, car souvent mon amie a des idées noires.

Elle m’a posé la question, un jour :

—Dis-moi « la radieuse », pourquoi viens-tu parler à un vilain petit canard tel que moi ?

Je l’ai fixé quelques instants, en me demandant pourquoi elle m’avait donné ce surnom ridicule, et je lui ai répondu :

—Si je te le dis, je devrais te tuer et t’enterrer. S’il te plaît, ne me pose pas de questions, c’est trop de travail de cacher un corps. En plus, je commence à m’habituer à toi.

Elle a éclaté de rire et l’on ne s’est plus quitté.

Mon avis:

Merci à Florina qui m’a une nouvelle fois accordée son roman en service presse.Merci aussi à simplement pro.

La couverture du roman est vraiment très belle,elle est très représentative du roman.

Avec ce second tome, l’auteur nous propose un roman très aboutit, des personnages très travaillés. Un scénario que j’ai trouvé un petit peu compliqué de prime abord mais toujours emprunt de mystère,de passion, de fantastique et d’humour.

Ludmilla est une jeune femme qui travaille avec les animaux , elle est en effet vétérinaire et possède certains dons hors du commun car elle communique avec les animaux .Son frère jumeau Arwen a une réputation de bad boy.Sa famille est assez particulière 🙂

Les personnages sont originaux,tantôt décalés et ils deviennent très vite familier et proche de nous, l’auteur a beaucoup travailler ses personnages,cela se ressent.

Dans ce tome , il faut être patient si vous souhaitez retrouver Moira et Ciara.

Florina a parfaitement construit son scénario et nous captive jusqu’à la dernière page.Tout a été écrit et pensé parfaitement par l’auteure.

Elle nous enchante vraiment avec sa belle plume,son imagination et le bel univers qu’elle a crée.

Couverture: ❤️❤️❤️❤️

Résumé:❤️❤️❤️❤️

Roman: ❤️❤️❤️❤️

Je vous le recommande si vous aimez les romans fantastique.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s