Chroniques

Saïd de Cédric Comtesse-Service Presse

Résumé:

Nabil, 20 ans a disparu. Son grand-père Saïd, ancien membre du FLN qui a fait la guerre d’Algérie, part à sa recherche laissant sa femme Miluda, seule dans leur cité parisienne. Saïd va traverser l’Irak et la Syrie. Il va risquer sa peau afin de sauver son petit-fils Nabil des mains d’un état islamique: – Je le ramènerai vivant notre petit-fils. « Chez Saïd »: un road-movie qui erre sur les routes et les déserts d’un Orient déchiré entre sa beauté légendaire et son histoire tragique.
Disponible sur Amazon.fr

A propos de l’auteur :

Cédric Comtesse est un écrivain suisse de langue française.
Il est né le 22 juillet 1967 à Neuchâtel.
Il est également réalisateur de documentaires historiques diffusés en télévision.
Ses romans décrivent les noirceurs de notre monde et de notre époque. Son style est fait de phrases courtes et précises sans fioritures.
De Paris à Mexico, en passant par la Syrie
, ses personnages errent en essayant d’échapper à la violence qui les entoure. Des romans noirs politiques et sociaux où la poésie trouve également sa place.

Mon avis:

Je remercie sincèrement Cédric de m’avoir envoyé son livre.

Reçu a 14h ce jour même, j’ai dévoré  » Chez Saïd » en moins de temps qu’il ne faut a Nabil pour dévorer le couscous de Miluda.

Cedric Comtesse est un maître des mots, un véritable poète qui nous offre ici une oeuvre remarquable.

Said est maintenant un vieux monsieur qui a déjà connu des horreurs et des pertes,la véritable horreur,le diable en personne.

Il a emmené sa chère Miluda en France ou un jour Nabil,leur petit fils est entre dans leur vie.

Nabil est un fauve et un jour il sort de sa cage pour ne plus y revenir.

Said promet donc à son épouse de ramener leur petit fils, qui s’est enfui pour grossir les rangs de Daech.

Comment imaginer que Nabil puisse croire que l’islam puisse être synonyme de meurtre et de désolation?

Comment tous ces jeunes se laissent ils embarquer par leurs fantasmes?

J’ai lu pas mal de choses,vu beaucoup de choses sur ce sujet qu’est le radicalisme, l’un des thèmes aussi abordé dans ce roman et puis l’amalgame révoltant et écœurant que beaucoup de personnes suivent sans comprendre est aussi présent dans ce roman.

Saïd ce vieil homme attachant arrive encore à voir de la beauté et de la bonté dans l’horreur de cette guerre (énième guerre) de religion.

C’est beau,fort et triste.

Beau comme l’amour d’un grand père pour son petit fils.

Fort comme une humanité qui ne pliera jamais face à l’horreur

Triste comme le regard délavé de cette jolie veuve qui semble pleurer l’humanité toute entière.

Il y a tant de familles qui pleurent des membres de leur famille partit se perdre loin d’ici.Se perdre au sens propre et au sens figuré.

La plume de L’auteur est incroyable et j’espère avoir la chance de le relire bien vite.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s