Chroniques

La fureur Nichols de Jérémy Serano-Service presse

Résumé:

« Vous êtes des bâtards ! Crevez tous les deux ! Je vous hais ! »
Caroline du Sud. Été 1992. Orpheline, Sandy Nichols vit chez son oncle et sa tante. Elle a 17 ans. Victime d’une éducation violente, chaque jour elle cache un profond mal-être.
Lorsque Sandy rencontre le dur à cuire Flavio Ramirez, pour la toute première fois de sa vie, elle se sent en sécurité. Très vite, une idylle va naître entre eux. Quelque temps après, l’adolescente disparaît dans des circonstances soulevant de nombreuses questions.

« Dans la grande tradition des thrillers hollywoodiens. »

« Une histoire d’amour au cœur de l’enfer. »

« La Fureur Nichols » est un roman qui va vous prendre aux tripes.

A propos de Jérémy:


Jeremy Serano est un grand amoureux du cinéma américain et de la littérature policière. Il vous présente à 37 ans son premier roman.


Vous êtes assis confortablement ?

Alors c’est parti ! Je m’appelle Jeremy Serano, j’ai 37 ans, et suis originaire d’Aix-en-Provence. Dès, mon plus jeune âge j’ai eu un goût assidu pour l’écriture et le cinéma de genre.
Je me suis perfectionné dans tous les domaines pendant mon adolescence, analysant minutieusement tous les détails de mes films préférés, tous genres confondus, thrillers policiers, science-fiction, fantastique, psychologique…

J’ai réalisé de nombreux courts-métrages pendant de nombreuses années, signant moi-même les scénarios. J’ai continué à écrire, essentiellement des nouvelles, qui ont été publiées sur le net en 2014. Ce que j’affectionne le plus dans l’écriture est de pouvoir créer tout un monde. Donner vie à des personnages, les faire évoluer au sein d’une intrigue réfléchie. Par la suite, offrir tout ça à de potentiels lecteurs qui passeront par diverses émotions.

Perfectionniste, j’ai enrichi mes connaissances sur la technique narrative en lisant toutes sortes de livres d’auteurs mondialement connus qui pour la plupart sont des thrillers, mon genre de prédilection.

Je remercie par avance mon futur lectorat, car sans vous, Mesdemoiselles, Mesdames et Messieurs, un auteur peut rester éternellement dans l’obscurité. Dans le noir, la solitude est effrayante. Un écrivain a le rôle crucial de donner la vie à un livre, et les lecteurs lui transmettent l’oxygène nécessaire pour que ce livre ait la plus longue existence possible. Sans vous mes chers lecteurs et lectrices, un livre est mort-né.

Merci de nous soutenir. Écrire est passionnant, sinon nous ne le ferions pas, mais ça reste un travail difficile.

Jeremy Serano.

Retrouvez l’actualité de l’auteur sur : https://www.jeremyserano.fr/

Mon avis:

Merci beaucoup (Doublement merci même) à Jérémy pour sa confiance ainsi qu’à simplement pro.

Quel plaisir d’avoir lu un roman si bien ficelé,action et intrigue solide sont au rendez vous.

Sandy est une jeune fille dont la vie est loin d’être rose,elle subit des choses atroces au quotidien.Son rayon de soleil c’est celui qu’elle aime:Flavio.Hélàs, Sandy va disparaître…

De nombreuses questions se bousculent,l’auteur nous mène par le bout du nez.J’ai retrouvé l’excitation et la curiosité que je ressens en lisant Harlan Coben ou ce genre d’auteurs doués pour les page-turners et ce roman en est un, clairement !

Ce roman est trop injustement méconnu et c’est incompréhensible!On est sur du lourd,du très lourd!Un thriller qu’on ne pose pas avant d’avoir lu le mot « FIN ». Un must have.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s