Chroniques

L’oeuf de Tanglemhor de Azaël Jhelil-Service Presse

Résumé:

« « Une des plus belles lectures de ma vie »Aryia (booknode)
« J’aimerais avoir le courage d’Oriana »Liseusefantasy (instagram)
« Un livre qui nous fait voyager à travers son incroyable univers » Bouquinovores (wordpress)

NOUVELLE ÉDITION, augmentée d’annexes demandées par les lecteurs.

« Le temps des mensonges est terminé, sombre crétin. C’en est fini du règne des accapareurs ! Les gros porcs qui gouvernaient l’Alliance ne tromperont plus jamais personne ! Les histoires inventées par vos faux prophètes pour imposer leur soi-disant « œuvre civilisatrice » ont vécu. Pourchassés par vos armées, réduits à la misère et à la famine loin de votre opulence, les peuples du Grand Aghar ont longtemps prié pour que leur vienne un sauveur. Alors, je suis venu. Moi, Krûl de Ssylsune, « monstre » issu des marécages les plus sordides où vous avez pu nous repousser, je suis venu. Pour vous faire payer vos crimes, votre insupportable arrogance. L’heure de la vengeance a sonné ! Qraasch et Naarubsahoum vous réclament le prix du sang ! »
Rejeté de tous, Krûl le semi-lacertys est devenu le prophète du dieu de la Vengeance pour tous les opprimés des cités du Bassin ctasharre et des terres indomptées du Grand Aghar. Ayant libéré par le fer et la sorcellerie les nations en colère, il règne sur un empire à la mesure de sa rancœur. Par la puissance de ses légions et le contrôle exercé par ses prêtres, le Premier vindicateur – dont la rumeur prétend même qu’il commande aux démons – impose désormais sa loi à ceux qui, jadis, l’avaient humilié. La répression est impitoyable… Les peuples « libres » apprennent à leurs dépens que la vengeance est la plus lourde des chaînes.
Il ne reste plus à l’empereur du Levant qu’à soumettre le duché de la Marche, dernier flambeau d’une résistance à l’agonie.
Tout espoir est vain. Il ne reste rien.
Il paraît cependant qu’un audacieux s’est introduit dans la Citadelle noire et en a dérobé l’un des biens les plus sacrés du Très Saint Libérateur. Toutes les forces de l’Empire ont pour ordre de le ramener… vivant.
Entre dark et high fantasy, véritable hommage aux héros de la Résistance, les « Chroniques des secondes heures de Tanglemhor » sont une réponse au fatalisme ambiant et à la propagande des va-t-en-guerre de tous poils. Par une mise en scène quasi filmique, cette épopée sanglante et colorée emporte le lecteur dans un monde où la fureur des batailles rivalise avec la magie la plus noire pour exalter le destin de personnages flamboyants unis dans un seul objectif : la quête de Liberté.Une des plus belles lectures de ma vie »

A propos de l’auteur:

C’est au bout du monde, où il réside, qu’Azaël Jhelil puise dans les mythes classiques et les œuvres contemporaines le souffle de la Résistance qui anime sa plume.
Amateur d’histoire et de mystique comparée, il tire de son observation de la vie publique les allégories que l’on devine à travers ses lignes.
De la faculté de droit à la gendarmerie, on l’aurait plutôt attendu sur du polar. Il préfère la fantasy.
Contact et suivi de la saga sur : https://www.facebook.com/Tanglemhor
Les lecteurs peuvent se procurer la carte complète des terres du Levant ici : https://www.facebook.com/Tanglemhor/photos/rpp.2063084320428502/2197467416990191/?type=3&theater.
Ceux qui ont acquis le livre numérique peuvent mettre à jour leur version pour obtenir la carte sur leur smartphone ou leur tablette à l’adresse suivante : http://www.amazon.fr/gp/digital/fiona/manage
Vit mal hal !

Extraits:

Le premier pas sur la voie du sanchaï est de savoir regarder. Il faut savoir s’émerveiller des petites choses de la vie, savoir reconnaître leur incroyable beauté. Nous vivons dans un monde magnifique, mes amis ! Mais vous y êtes tellement habitués que vous ne le voyez même plus. Réapprenez à vous enchanter. Réapprenez à voir, à écouter, à toucher, à sentir, à goûter. Réapprenez à être heureux de vivre…

À en croire Serpent de Lune, la civilisation ctasharre a créé son propre malheur en menant depuis des siècles une politique de plus en plus agressive à l’encontre des nations nomades, repoussées toujours plus loin vers l’ouest, et en écrasant économiquement les cités isolées du Grand Aghar. Cette hégémonie toute puissante et vexatoire a nourri un profond ressentiment qui s’est incarné dans la personne du Premier vindicateur.

Mon avis:

Un immense merci à l’auteur pour sa sympathie et sa confiance pour m’avoir confié ses trois tomes (et oui, il y en a une qui a de la chance!)

J’avais hâte d’écrire ces lignes, j’en trépigne maintenant d’impatience:

Attention, chef d’oeuvre!

Attention, méga coup de coeur de la mort qui tue!

C’est la première fois je crois que j’utilise mes deux phrases fétiches pour une chronique !

Après mes gros coups de coeurs de cette année : les romans de Solène Bauché, Luna Joice et Yves Roumiguières. Azaël fait son entrée dans mon top du top, celui des livres qui m’ont rendu hystérique tant je les ai aimés!

Tremblez George R Martin, Tolkien et autres grands auteurs, tout ceux qui sont dans ma bibliothèque et que j’aime tant lire et relire ici vous faites fasse à une très sérieuse concurrence!

Ce roman est tout ce que j’aime, je ne prenais pas un risque énorme en postulant pour ce service presse, c’est certain mais ce bijou a été au delà de mes espérances , oui vers l’infini et au delà comme dirait Buzz l’éclair (On a des références culturelles où on en a pas, bande de jaloux!)

Tout d’abord la couverture est sublime , digne des gros n’est sellers comme le trône de fer c’est le genre de couverture vers laquelle on fonce dans une librairie !

Ensuite j’ai aimé trouver une carte dans le roman pour bien situer le monde car non les GPS ne fonctionnent pas là-bas et que bison futé ne connait pas tout sur tout!

Je vais être sérieuse deux secondes, j’aime avoir des cartes je trouve que cela nous permet de vraiment ne pas nous perdre dans les mondes créés par les auteurs.

Et merci à ces auteurs de nous offrir tout cela!

Je suis juste stupéfaite d’admiration devant ce roman auquel je n’ai trouvé aucun défaut, je pense qu’un roman de cette qualité n’est pas réel, ce n’est pas possible…en le terminant j’étais vraiment en mode « Pincez moi je rêve! » d’ailleurs j’aurai été incapable d’écrire une chronique après ma lecture, je n’avais pas de mots.

Pour moi c’est impensable qu’un jour ce livre ne soit pas adapté en série ou au cinéma (quitte à ce que je joue tous les rôles!)

Encore plus impensable que ce ne soit pas un best seller.

Et encore plus impensable qu’il ne soit pas couvert de prix et de récompenses!

Amour,haine,magie,vengeances,mythologie très riche,humour,émotions,batailles…ce livre a tout! Tout tout tout ,vous saurez tout sur le (et non,je ne tombe pas dans le piège!) meilleur du meilleur de la fantasy.

Partout, vous ne lirez d’ailleurs que d’excellents commentaires!Alors j’ai peut être l’air d’être tombée dans une marmite de potion magique en étant aussi enthousiaste mais je ne suis pas la seule à être sous le charme!

Je ne comprends pas du tout pourquoi une grande maison d’édition ne s’est pas encore arraché cette merveille.

Et dire qu’il y a encore un an je n’avais pas encore lu d’auteur auto-édité et maintenant grâce à mon blog, j’ai cette chance immense de découvrir de véritables bijoux.

J’écris, j’écris et je n’ai pas encore évoqué l’histoire mais le résumé étant déjà riche.Je pense que je ne vais rien ajouter et garder plus de détails pour la suite car comme je vous l’ai dit, je m’apprête à lire la suite.

Alors, faites moi plaisir et allez vite découvrir ce roman et croyez moi vous allez vraiment adorer

Un commentaire sur “L’oeuf de Tanglemhor de Azaël Jhelil-Service Presse

  1. Bonjour Gabrielle !
    Et merci pour ce super commentaire ! :))
    Je suis très heureux que ma prose ait pu autant vous plaire.
    A présent, il va me falloir être à la hauteur pour la suite…
    A bientôt
    Vit ma hal !

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s