Chroniques

Le sang de l’Eden-Engeance-Livre I de Sabrina Lionat-Service Presse

Résumé:

Tous les deux cents ans, un conflit sanglant né de l’obstination d’une déesse et d’un roi légendaire, oppose moines-sorciers et démons. L’équilibre des mondes est en péril, seul le sacrifice de l’engeance pourra les sauver.

Éva Brunel, jeune bibliothécaire pleinement satisfaite de son existence ordinaire, voit un jour sa vie basculer lorsque des murmures intempestifs s’insinuent dans son esprit. Ces voix vont l’entraîner au-delà de sa propre réalité, là où les enjeux sont célestes et les manigances, divines.

Voilà que désormais sa vie est en danger ! Faire face à sa destinée sera-t-il suffisant à Éva pour survivre à ce qui l’attend ?

Extrait:

À peine sortie de l’immeuble, le froid se rappela un peu trop vivement à mon souvenir. J’enroulai mon écharpe autour de mon cou, puis agrippai fermement la lanière de mon sac, avant de m’engager dans la rue. Je marchais tranquillement vers le métro, quand je fus submergée par un terrible assaut de murmures. La surprise fut si violente que j’en perdis l’équilibre. Je me rattrapai de justesse contre un mur. Ma tête me tournait, j’avais envie de vomir, ma vision s’obscurcit. Je pouvais difficilement emprunter le métro dans cet état. À regret, je me résignai à retourner chez Dilo. Sans force, je fis demi-tour pour revenir sur mes pas, quand un sifflement strident me tétanisa au bout de deux malheureux mètres. Je mis un genou à terre, me recroquevillant instinctivement, pressant les mains sur mes oreilles. La douleur redoubla d’intensité. Prenant mon courage à bras le corps, je m’appuyai contre le mur d’un immeuble pour me relever. Je priai intérieurement pour ne pas me faire remarquer. Je refis demi-tour, regardant droit devant moi. La bouche de métro n’était plus très loin, je pouvais y arriver. Je fis un pas, puis un second, et à mon grand soulagement, les stridulations baissèrent d’un ton. La démarche chancelante, je parvins tant bien que mal à parcourir les derniers mètres. Au moment où j’allais me lancer dans les escaliers, la torture sonore s’accentua davantage. Désespérée, je renonçai à descendre, poursuivant mon chemin.

Un étonnant jeu de lumière pailleta le trottoir d’un millier de points argentés. Une sorte de rideau opalin s’étira devant moi. Je plissai les yeux en réaction à cette soudaine clarté et le traversai. Les murmures devinrent presque supportables. Telle une aveugle guidée par une mélodie lointaine, je remontai alors toute l’avenue, avant de bifurquer dans un dédale de rues inconnues. Aussi étrange que cela puisse paraître, les variations du bourdonnement m’aidaient à m’orienter, à suivre avec précision un itinéraire invisible. Une éternité s’écoula, le silence s’abattit et la réalité reprit ses droits.

Mon avis:

Je remercie énormément l’auteure qui m’a confie son roman avec gentillesse.

J’ai tout d’abord été intriguée par la couverture et en découvrant la résumé, j’ai été totalement séduite.

La couverture est donc sublime, il y a un peu trop de tons bleu/vert ce qui fait perdre de l’intensité au dessin (c’est juste mon avis bien entendu et cela ne reflète que mon opinion personnel).

Dès le début, j’ai été happée par le roman.L’auteure a une écriture élégante, fluide et séduisante.

Eva est une jeune femme comme les autres qui va faire la rencontre d’un homme vraiment pas mais alors pas du tout comme les autres.

Éva va vite se retrouver confronter a des créatures surnaturelles et je trouve que Sabrina a crée une mythologie fascinante, le sujet est maitrisé d’une main de maître.

Le roman nous tient en haleine jusqu’au bout et une fois terminé, on a envie d’en savoir bien plus.

J’ai aimé tout particulièrement le personnage d’Alexia qui complète bien celui d’Éva.Vous prendrez un grand plaisir à la découvrir.

En effet, l’auteure sème des infos un peu partout et nous appâte, nous mène par le bout du nez, on se trompe, on continue, on s’égare, on devine…on est littéralement envoûtés! On ne peut pas refermer ce roman avant d’avoir lu le mot « FIN ».

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s