Chroniques

Interview de Nelly Topscher

Je vous présente aujourd’hui une interview de la brillante et adorable Nelly Topscher.

Vous pouvez lire les chroniques de deux recueils dont un écrit avec Sophie Leseure qui a été un coup de coeur sur le blog.

Si vous appréciez l’auteure sachez qu’elle sera en dédicace le 14 et 15 Septembre au salon de Pusignan et les 16 et 17 Novembre au salon de Moins

Depuis quand écrivez-vous ?

Mes deux premiers romans ont vu les premières lignes être écrites il y a 22 et 23 ans. Ils ont ensuite très longtemps dormi avant que je ne me décide à les ressortir en 2017. Après un concours de nouvelles auquel j’ai participé, j’ai replongé dans l’écriture pour ne plus en sortir.

Pourquoi avoir choisi ces styles thriller et romance ?

Sincèrement j’ai lu une seule vraie romance rose de toute ma vie, et je me suis ne dit pourquoi pas essayer d’écrire ce que j’aimerais lire en la matière.
Je n’ai nullement la prétention de dire que j’y parviens. Des hommes m’ont dit avoir adoré me lire, car mes histoires sonnent vraies, et que je n’écris pas en mode guimauve. Cela me laisse supposer que je touche mon but du doigt. Mes romans ne se veulent pas parfaits, c’est peut-être pour cela qu’ils plaisent un peu.
Quant au thriller c’est à la base un défi lancé à moi-même.et je ne suis pas mécontente du résultat. Je pense en écrire à nouveau un assez vite, car c’est pour moi un vrai travail d’auteur.
Romances noires est, je pense, l’expression qui me convient le mieux !!!

Quels sont les auteurs, les livres qui vous inspirent ?

Qui m’inspirent je ne sais pas, mais que j’admire pour leur qualité d’écriture, sens de l’histoire et de l’intrigue.
Maxime Chattam et Franck Thilliez et Stephen King seront mon trio gagnant si je dois donc en citer.

Pouvez-vous nous parler de vos romans ?

« Retour vers ‘ l’amour » m’a été inspiré lors d’un stage en commissariat. Une belle rencontre, un flic aux yeux bleus translucides devenus plus qu’un simple tuteur. Alexis est donc réel, et beaucoup de scènes véridiques. Le plus amusant a été de mêler l’autobiographique à l’imaginaire. D’après le protagoniste en question, j’ai réussi ce pari. Seuls lui et moi ( et peut-être les amis qui me connaissent bien ! ) savons démêler le vrai du faux.
« Renaissance » est ( et restera ) mon préféré, car lui aussi est né d’un stage. Mon maître de stage ( qui avait lu la première mouture puis la dernière version Word avant de partir là où ne revient pas ), a mis la même exigence dans sa bêta -lecture que ce qu’il avait mis pour faire de moi une vraie juriste.
J’ai versé autant de larmes sur cette écriture que sur mon apprentissage de la lecture rapide, ou mon raisonnement juridique. Mais je suis fière d’avoir pu lui donner ce qu’il exigeait d’une stagiaire apprentie auteure.
Les nombreuses femmes victimes de violences sexuelles croisées dans ce cabinet ou dans un dossier ont fait naître Érika.
Le côté mafieux, lui, est le clin d’œil à mon mémoire de fin d’étude sur le sujet ( comparaison du milieu entre la France et l’Italie ).
« La part du diable » est né d’une nouvelle sur le thème « autour d’un verre ». Je voulais rendre un hommage à mon alcool fétiche, le whisky. L’idée des tueurs à gages s’est imposée seule.
Enfin « les écorchés de la vie « est lui aussi issu d’une nouvelle qui a obtenu le prix émotion au concours des romantiques en 2017. Il y a eu 3 nouvelles en fait et c’est mon bêta-lecteur de référence qui m’a dit d’en faire un roman.

Quel est le roman que vous préférez ou le personnage dont vous étés le plus proches parmi vos œuvres ?

Erika sans hésiter. Elle est sûrement celle qui me ressemble le plus dans son caractère, réactions et façon d’aimer. Je n’ai heureusement pas connu son drame, mais je me sens très proche d’elle.

Avez-vous en dehors de l’univers littéraire d’autres passions ?

La lecture évidemment et la randonnée histoire de me vider la tête.

Quels sont vos rituels d’écriture ?

Le seul que j’ai c’est quand je coince sur une scène. Là le rituel est immuable j’écoute en boucle un morceau de Metal. Souvent les guns ou Metallica sont alors mes meilleurs alliés !!

Quels sont vos futurs projets ?

Je travaille actuellement sur un roman mais j’ignore si je le qualifierai de romance. Tout ce que je peux vous dire c’est que l’héroïne a pris les rênes et elle est aussi fascinante que sanguinaire.
Des idées germent pour un thriller peut-être dans le milieu des rallyes amateurs ( sujets que je ne maîtrise absolument pas !! ) avec un côté surnaturel. Des mois de recherches seront sûrement nécessaires, même si la trame a été abordée dans une des nouvelles présentes dans un recueil de textes fantastiques, auquel j’ai participé avec Christian Guillerme et Emmanuel Starck.

Un petit mot pour vos lecteurs ?

Merci évidemment et j’espère pouvoir échanger avec certains lors de salon ou séances de dédicaces.

Je vous encourage à suivre Nelly sur Facebook elle y poste notamment ses avis sur ses lectures

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s