Chroniques

Judas (Black Wolves tome 4) de Stéphanie Delecroix-Service Presse

Résumé:

Les Black Wolves ont un nouveau président : Judas. Redouté pour son caractère de feu, il n’hésite pas à outrepasser les règles pour protéger ceux dont il a la charge. Il se contente de la loyauté de ses membres, bannissant tout autres sentiments. Quel lourd secret peut bien cacher un homme qui semble ne rien avoir à perdre ?

Juliette poursuit ses études universitaires à contrecœur afin de ne pas décevoir ses parents. Ivre de rapidité, de courses de voitures, et d’adrénaline, certains soirs, la jeune femme troc son costume d’étudiante parfaite contre celle d’un pilote de course. Mais dans un coin de son esprit, elle ne parvient pas à oublier Judas et la promesse qu’elle s’est faite de lui faire payer l’affront qu’il lui a fait quelques mois auparavant. C’est au cours d’un pari qu’elle se retrouve dans le bar de ce dernier, bien décidée à lui faire passer l’envie de se moquer d’elle !

Extraits:

Malheureusement pour eux, je suis le second de l’ange déchu. Là où lui n’inspire que de la peur à cause des croyances diverses et variées, moi, je me fais respecter à coup de poing. Parfois, Jason m’appelle pour essayer de me raisonner, mais ce qu’il n’a pas encore compris, c’est que je mènerai la danse comme je l’entends. C’est moi le président de ce chapitre ! Avant, les Black Wolves étaient épiés par les passants d’un œil fuyant, mais une fois passés, les badauds reprenaient leur route tranquille. Aujourd’hui, si un Black Wolves aboie, la victime se retourne blanche de terreur pour demander ce qu’elle peut faire pour se faire pardonner.

Il sort de sa contemplation puis me capture de ses yeux au bleu limpide. Avec la lumière dorée qui nous entoure, j’ai l’impression d’observer une mer aux eaux translucides dont les rayons du soleil couchant viennent caresser la surface.

— Je suis un monstre, un goujat, un connard, peu importe, comment tu me nommes, Juliette, je ne suis pas bon pour toi. Je te l’ai déjà dit et je te le répète, je n’ai rien à offrir. Ni promesse, ni avenir

Mon avis:

Je remercie énormément Stéphanie de m’avoir fait confiance une fois de plus, ça a été un véritable plaisir de découvrir Judas.

J’ai découvert Stéphanie en remportant son livre « Light and darkness » avant de decouvrir la saga Black wolves pour laquelle j’ai eu un véritable coup de coeur.

La couverture réprésente donc Judas, le personnage masculin vedette de ce roman,mystérieux et sauvage .

Juliette poursuit ses études surtout parce que sa mère la surveille de près, ce n’est pas ce qui la passionne le plus.Juliette est folle de moto, de voitures et participe secrètement à des courses , elle est agacée par son petit-ami qui , il faut avouer manque cruellement de personnalité.La jeune fille a besoin de vibrer, de liberté et elle n’a pas sa langue dans sa poche, loin de là!

Je ne compte plus le nombre de fois ou j’ai éclaté de rires en lisant les répliques de Juliette et de sa meilleure amie Amy, la jolie motarde a du tempérament ( elle ressemble à sa mère, elle a de qui tenir!) et ne tremble devant personne mais elle est destabilisée par une personne en particulier: le fameux et bien nommé Judas: mystérieux, bagarreur, sauvage, brutal…pas vraiment le gendre idéal mais on tombe assez vite sous le charme du personnage il faut bien l’avouer!

Juliette compte bien lui faire payer son affront! Judas va t’il résister au charme torride de la jeune femme?

Tout le long du roman, l’auteure entretient le mystère avec brio, Judas cache bien des secrets et on est scotché au roman, impossible de le lâcher!

Evidemment comme je l’ai dit plus haut le gros point fort de  » Judas », ce sont les dialogues et je vous met au défi de ne pas craquer durant la lecture.

Comme d’habitude, Stéphanie joue avec notre coeur et nous prive de sommeil car c’est impossible de lâcher le roman à moins de tomber de fatigue!

Bonne nouvelle si vous n’avez pas lu les autres tomes ( ce qui n’est pas gênant) , faites vous plaisir!En effet Stephanie Delecroix propose une superbe promo, de souci compléter sa collection!

Ce roman est chaud comme la braise et il est vraiment impossible de ne pas aimer Judas et la plume de Stephanie Delecroix, c’est vraiment une virtuose qui a un style que l’on reconnait entre mille, j’espère découvrir encore d’autres romans dans le même style, c’est un vrai coup de coeur.

Un commentaire sur “Judas (Black Wolves tome 4) de Stéphanie Delecroix-Service Presse

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s