Chroniques

L’épée de François Ier

La Renaissance vue par le Chroniqueur de la Tour

Dans le monde de « 1515-1519 », François Ier reçoit Joyeuse, l’épée de Charlemagne. Mais dans le monde dit « réel », cette épée n’était utilisée que pour le sacre (depuis 1179 lors du sacre de Philippe Auguste). L’épée que portait habituellement François Ier se trouve actuellement au Musée de l’Armée aux Invalides. Cette épée lui avait été offerte avant son couronnement car son pommeau n’est pas orné d’une couronne. On pense qu’elle a été forgée après 1510 et donc avant 1515 (François Ier a été couronné en Janvier de cette année).

Un côté de l’épée de François Ier

L’autre côté de l’épée de François Ier

Sur les quillons on peut lire un extrait du Magnificat, le cantique chanté par la Vierge Marie après l’Annonciation : « Fecit potentiam in brachio suo« : il a déployé la puissance de son bras. Dans le Magnificat, le bras appartient à Dieu. Ici, il s’agit de celui…

Voir l’article original 111 mots de plus

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s