Chroniques

Alois:La voix d’un ange (Elixir of moonlight) de Charlie Genet-Service Presse

Résumé:

Moi, c’est Aloïs. Vous vouliez voir ma belle gueule d’ange sur la couverture ? Raté ! Va falloir lire pour me connaître. Mais attention ! Je suis un ange déchu avant tout, et détective sans état d’âme… à dénoncer ce que l’humanité fait de pire.Un régal !

Comment cette histoire a commencé, déjà ? Ah oui ! J’étais tranquille, dans mon fauteuil du Soul Wolf, à siroter un single malt, une femme sur mes genoux, lorsque cet inspecteur de Scotland Yard a débarqué, avec son enquête qui piétinait.

Je lui aurais bien ri au nez, s’il n’avait pas eu ce regard insistant vers Andy, chanteuse irrésistible, il est vrai. J’aurais pu lui déployer mes ailes noires sous le nez qu’il ne les aurait pas vues.

Je pensais régler ça dans la journée, mais c’était sans compter sur mon passé. Vraiment, il y a des jours où tout fout le camp.

Vous allez voir, Londres est une ville pleine de surprises !

Extrait:

Rien ne devrait troubler un ange qui déguste un whisky avec un ami, sauf peut-être une belle femme. 

— Il y a un client pour toi, lance Andy.

La jolie brune entre dans le bar vide avec l’entrain de sa jeunesse. Toujours souriante, elle est le soleil de nos vies, à Clark et moi. Malgré ses vingt-cinq ans, elle en a déjà vu de dures, pourtant, elle reste de bonne humeur. Elle est la seule nana que j’apprécie et respecte. Et il vaut mieux, sinon Clark m’épinglera par les valseuses à la cible de fléchettes. 

— Je devrais te faire payer un loyer, grogne ce dernier en me servant un verre. Heureusement que tu consommes généreusement.

— Je te ramène des clients, souris-je. 

— Que dalle ! Ce sont des pignoufs ou alors des rageux. Ils commandent un café à l’entretien d’embauche et un shot d’alcool fort quand tu as réglé leurs affaires. Tu te fais plus de fric que moi sur ce coup. 

— Attends, je prends des risques ! plaisanté-je. 

— Mon cul ! Tu leur fais croire des conneries, tu te fais passer pour un détective humain avec un talent de mentaliste, mais en fait tu n’es rien de tout ça. Tu es un enfoiré et ça ne changera jamais. 

— Quelle vulgarité, Clark ! s’indigne Andy. 

— Tu ne vas pas le défendre, quand même ? 

— Je ne me mettrais jamais entre vous deux, répond Andy, les mains levées. 

— La vision est pourtant sympa, m’esclaffé-je. 

— Je vais te tuer, s’emporte le barman. Je vais te dépecer avant de te bouffer les tripes…

— Moi aussi, je t’aime ! répliqué-je en mimant un baiser. 

Mon ami se marre, je siffle mon verre en une gorgée. L’alcool s’infiltre dans mon organisme, chauffant un peu mon corps, accélérant les battements de mon cœur morne. Mon regard se fixe dans le miroir derrière le bar. Les bouteilles hachent mon reflet. Je me perds dans les souvenirs d’une autre éternité où elle était le trésor de mon existence.

— Hé, les gars ! Je lui réponds quoi à la demoiselle qui attend devant la porte ? demande Andy.

— Une demoiselle ? Canon ? l’interrogé-je en reprenant pied dans la réalité. 

— Tu n’as aucune éthique, mec ! intervient Clark. Dis-lui de revenir si elle veut voir ce trou du cul. On ouvre dans une heure. 

— OK, chef ! réplique Andy en riant. 

Elle disparaît en sautillant. Cette gosse est une merveille de gentillesse et elle a une voix… de la chantilly sur un air de jazz. 

J’observe Clark, le grand blond aux cheveux longs me renvoie un sourire carnassier. Nous sommes amis depuis des années, je l’ai connu louveteau – pas la version boy-scout, un véritable lycan, avec les crocs, les griffes, les poils et l’odeur de chien mouillé. 

Vous pensiez vraiment que j’aurais laissé un humain me traiter de trouduc sans broncher ? Il faut savoir choisir ses alliés. *

Mon avis:

Il est 1h, j’ai patiemment attendu que mon ordinateur charge un petit peu juste pour pouvoir au moins terminer ma septième chronique de la soirée, elle est spéciale cette chronique bon…ok, elles le sont toutes mais on parle d’ici d’un coup de coeur surkiffant de la mort qui tue (non, je n’en fais pas un peu trop!) , le nouveau roman de Charlie Genet, c’est forcement un événement, en effet « Innocence condamnée » son précédent roman a été un énorme coup de coeur pour moi mais c’est aussi la chronique qui a eu le plus de succès sur mon blog (Chronique et Interview à relire ou découvrir ICI )

Charlie Genet en plus d’être une auteure brillante que j’admire pour sa plume et son imagination est une femme adorable, charmante avec qui j’apprécie toujours de discuter et lorsque je parle avec elle ou d’autres auteurs que j’aime, je mesure la chance que j’ai d’être chroniqueuse.Je suis aussi complétement gaga de sa maison d’édition ELIXYRIA qui compte un grand nombre de talents , je trouve que les livres édités chez eux sont toujours brillants avec des couvertures sublimes, des livres que l’on prend plaisir à déguster tout simplement!

Je remercie donc Charlie qui pour la seconde fois m’a fait confiance en me confiant son nouveau- né , (j’en profite pour la remercier de toujours m’encourager et me soutenir) et bien entendu merci à Elixyria Editions.

La couverture est absolument parfaite, j’aime beaucoup ce chapeau sur le nom de l’auteure et l’aile d’ange montrant une vue du palais de Westminster de nuit.

J’ai eu un coup de foudre pour Alois,j’ai eu envie parfois de lui donner des gifles, de le secouer, il m’a fait rire énormément, je ne sais pas comment Charlie a trouvé l’inspiration pour créer cet ange démoniaque mais il est vraiment réussit.C’est incontestablement à ce jour mon personnage favori dans un livre lu cette année , j’aimerai bien qu’Alois rencontre Sherlock Holmes…ça donnerait une belle rencontre explosive! 😀

Alois est donc un détective aux méthodes peu orthodoxes mais c’est aussi un ange déchu et sous cette carapace de bad boy intouchable il y a aussi un homme meurtri qui a perdu la femme de sa vie et ne s’en remet pas, il noie son chagrin dans le whisky et dans les bras de nombreuses conquêtes.Notre ange justement a du prendre plus d’une fois la place de l’auteure,il s’adresse en effet directement à nous auteurs tout au long du roman (Non, je n’ai pas pété les plombs! Vous comprendrez en lisant le roman!) C’est vraiment une excellente idée, ça aurait pu être gênant mais grâce au talent de Charlie c’est original et c’est une super idée, comme je l’ai dit j’ai eu le sourire à chaque fois que j’ai lu une cinglante répartie de mon nouveau copain.

Face à Alois, son nouveau « partenaire », Aaron un flic sympa qui essaie de faire son travail honnêtement, donc en gros tout le contraire de notre détective de choc! 🙂 le pauvre garçon se retrouve à faire équipe avec Alois et à traîner au Soul Wolf mais il y a plus désagréable que de passer ses soirées à écouter la jolie diva Andy.

Ce roman hors-norme intriguant et sexy à de nombreuses qualités et de gros points fort:

  • Il est original
  • Il y a de nombreux personnages tous plus géniaux les uns que les autres
  • C’est un véritable page-turner
  • Les dialogues sont savoureux
  • Ce livre donne dangereusement envie de traîner dans Londres la nuit surtout dans les petites ruelles crasseuses à chercher Alois

C’est un sacré tour de force d’avoir réussit à créer une intrigue qui tient la route, une enquête haletante mêlé à un univers fantastique en effet anges,succubes,vampires et lycans se côtoient ici avec délice, je n’avais pas autant savourer un roman de bit-lit depuis les romans de Laurell K Hamilton ( une véritable référence! ) et la saga de son héroine Anita Blake, si je peux me permettre de comparer les romans il y a dans le livre de Charlie comme dans la fameuse saga bit-lit de l’humour, du suspens, des bonnes intrigues et des rebondissements à n’en plus finir!

Charlie Genet devient avec ce roman LA référence de la bit-lit Française, j’espère sincérement qu’il y aura une suite comme peut le laisser entendre la fin du tome 1.Bonne nouvelle, l’auteure a de nombreux projets de quoi avoir le sourire (sauf pour notre porte-monnaie!)

Vous pouvez vous procurer le roman sur le site d’elixyria et Amazon , n’hésitez plus une seconde à vous ruer sur Alois ( ce qui ne devrait pas lui déplaire d’ailleurs), je met quiconque au défi de résister à son charme!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s