Chroniques

La revenante de Driss Korchi-Service Presse

Résumé:

Adil, un jeune instituteur, se trouve face à un dilemme : aider ou détruire les fqihs, ces forces diaboliques ? 
La revenante se déroule dans les hautes montagnes de l’Atlas au sud du Maroc. Un nouvel instituteur, Adil, se trouve confronté aux paysages féeriques et aux reliefs surprenants ; une lutte acharnée est déjà entamée entre les djinns, les gardiens du grand trésor secondés manifestement par des humains jaloux de leur patrimoine, et les trois fqihs diaboliques en quête de la fortune usant de leur pouvoir de la magie noire. Comme par coïncidence, Adil est porteur du signe qui permet d’accéder aux arcanes de ce trésor-là, il se trouve alors devant un dilemme angoissant : aider les fqihs dans leur entreprise démentielle et prendre sa part du butin ou se débarrasser de leur sortilège. Il finit par adopter le second choix et participer ainsi à la ruine des fqihs. Il n’en sortira pourtant pas les mains vides car l’apparition de Fadila, d’une beauté éclatante, l’a bouleversé depuis le premier jour où il l’a vue.

Le choix d’Adil va-t-il lui porter préjudice ? Quelle sera l’influence de Fadila ? Découvrez ce roman oriental plein d’aventures et de mystères !

Driss Korchi est né à Fès au Maroc. Licencié de lettres Françaises, il exerce l’enseignement. Passionné de littérature, il entame une expérience approfondie de la poésie à travers Les pissenlits de l’exil, mais aussi du roman avec La revenanteMiettes et ombres et Printemps enragé.

Extrait:

– Que se passe-t-il, se demande Adil, c’est quoi cette chose à l’extérieur ?

Il attend que la porte de l’habitat subisse la même agitation, ce que cette chose fait immédiatement. Des coups forts frappent à la casser. Si elle arrive à écarteler la porte, elle lui serait facile de le faire également avec celle de sa chambre. Aux aguets et le cœur bondissant d’effroi, il attend son sort avec résignation. Si cette chose-là parvient à pénétrer dans sa chambre et qu’elle a l’intention de le dévorer, qu’elle le fasse. Quand toutes les issues sont fermées, il vaut mieux baisser les bras et laisser la destinée faire son travail. 

Toutefois, le calme revient et à l’extérieur, il n’entend que les vents chialer avec les mêmes hululements. Cette chose avait peut-être l’intention diabolique de le terroriser ou elle veut tester la solidité de la fenêtre et de la porte ; cette dernière suggestion ne peut être que faible du moment que leur bois moisi et gondolé supporte à peine les hurlements des vents plutôt que des muscles robustes. Coincé là comme l’autre nuit, il rattrape sa tête alourdie entre ses deux mains et essaie de réfléchir à cet enfer de souffrances. Rien au monde ne peut le pousser à se mettre en péril pour une fonction comme celle-là, mais quand on n’a pas le choix, on doit peut-être marquer sa zone comme les chiens d’ailleurs et la défendre farouchement. 

Mon avis:

Merci à Driss Korchi de m’avoir confié son roman, merci également pour sa gentillesse, sa confiance et patience à mon égard, un très grand merci cher Driss!

La couverture est très belle, on y découvre le paysage qui va nous accompagner au fil des pages.

J’ai découvert l’auteur en lisant l’an dernier son roman qui m’avait vraiment bouleversé « Printemps enragé »

Le talent de l’auteur se confirme donc et j’apprécie tout autant ce roman que le précédent, sa plume est à la fois forte, puissante,sensible,poétique.Il y a vraiment dans ses écrits quelque chose de rare que je n’avais retrouvé jusqu’à présent que dans les romans de Victor Hugo ou Ken Follet, des écrits qui font réfléchir,des livres qu’on lit,relit qui sont des classiques, nos classiques, qui font partie du patrimoine, de nos vies, qui deviennent des livres populaires, des livres que l’on étudie,qu’on est heureux de partager, des livres qui sont notre fierté, nos livres de chevets..moi qui aime tant lire les classiques, je pense sincèrement que dans des décennies les livres de Driss seront devenus des classiques, des incontournables.

Je n’ai pas eu la joie de découvrir encore « Les pissenlits de l’exil » et toutes ses autres oeuvres mais il m’a juste suffit de lire ces deux là pour ressentir tout ce que je viens d’écrire.

La force de cet écrivain c’est aussi d’écrire des textes différents mais d’être aussi toujours convaincant et brillant.

J’ai été époustouflé par ce roman qui est une de mes lectures favorites de cette année et que je recommande vivement.

Driss Korchi nous parle de lui…

Bonjour,
Je suis Driss Korchi, poète et romancier marocain. j’ai débuté avec la poésie depuis mon plus jeune âge. cependant, j’ai été toujours comme je suis actuellement subjugué par les arcanes de l’écriture romanesque. j’ai  deux recueils poétiques : Les pissenlits de l’exil 2014 et Errances 2018 et jusqu’en ce moment cinq romans Miettes et ombres 2017 dont les péripéties se passent à Fès, Temps et girouettes 2018 entre Fès et Marrakech. quant à La revenante, c’est une histoire qui se déroule dans le haut de l’atlas, une histoire magnifique, tout ce qu’on peut en dire, c’est qu’elle marie le réel cru à la fiction. Printemps enragé traite un sujet épineux d’actualite en faisant référence de ce qui se passe en Syrie. La danse sur les clous est le premier tome d’une éventuelle trilogie, sa pierre d’assise est l’amour sous toutes ses formes ainsi qu’une invitation à accompagner l’auteur narrateur sur l’itinéraire des circonstances extravagantes dans le plus bas du vécu.
J’ai reçu le prix Laabi et le prix national des étudiants poètes. Je participe à des rencontres littéraires à travers lesquelles je présente mes livres, au printemps des poètes, à la radio et même à la télé. Le parcours est riche et revendique plus de persévérance, le futur par conséquent recèle des surprises à couper le souffle, je vous demande doncde me lire afin de découvrir mon univers littéraire. Mes livres sont persque sur tous les réseaux libraires, Google vous en dit plus ou tout simplement jetez un coup d’oeil sur ma page auteur,

A découvrir ICI

Découvrez les romans de l’auteur ICI

Un commentaire sur “La revenante de Driss Korchi-Service Presse

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s