Chroniques

La Sylvestresse de Marie Brunel-Service Presse

Résumé:

En Aveyron, dans un monde paysan où le travail des champs est exclusivement réservé aux hommes et les tâches ménagères destinées aux femmes, notre protagoniste, Victorine, va bousculer les règles établies. Enthousiaste, généreuse, intelligente et vive, c’est avec beaucoup de douceur et de bienveillance qu’elle fera évoluer les moeurs de son petit village et c’est tout naturellement qu’elle transmettra ses valeurs à sa fille, Julie et à sa petite-fille Pauline.
Quelle était la place de la femme au 19e ? Comment le droit d’aller à l’école et de s’instruire a révolutionné l’image et la place de la femme dans la société ? Quel regard l’entourage portait sur cette évolution ? Des questions auxquelles Marie Brunel répond dans cette saga familiale, au travers de femmes fortes, attachantes et passionnées, qui ont su se battre pour sortir du carcan que leur imposait la société. Mais aussi au travers de personnages ruraux traditionnels, en nous parlant des hommes, de leur rapport à la terre et à la vie, de l’évolution inéluctable des choses, de l’importance de la transmission des valeurs et de la puissance des liens du sang.
Pousser la porte de l’univers de La Sylvestresse, c’est s’aventurer à demeurer auprès d’elle jusqu’à son dernier murmure.

Mon avis:

Je n’ai à ce jour jamais eu le bonheur de lire un livre de Marie Brunel, ce qui est regrettable car j’ai grandement apprécié sa plume.Dans ce récit, l’auteure a choisit avec soin ses mots, la fluidité de ses textes, la construction du récit et une pointe d’humour qui sont autant de couleurs sur sa palette pour composer ce joli tableau,ce roman de société en Aveyron qui posséde bien des qualités: il est bien écrit, agréable à lire, les personnages son très divers et attachants.Ce roman dépeint à merveille la place des femmes et de leur courage à cette époque, mais également de leur force de caractère.L’auteure décrit les sublimes paysages ou j’ai aimé me balader et je prendrai un grand plaisir à me promener dans d’autres romans de Marie Brunel.

Je remercie l’auteure et la compagnie littéraire

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s