Chroniques

Quand l’amour s’en mail…de Tamara Balliana-Service Presse

Résumé:

Quand sa meilleure amie lui demande d’être son témoin de mariage, Solène est aux anges et décide de lui organiser un enterrement de vie de jeune fille dont elle se souviendra ! Pour cela, elle écrit à Léonie, surnommée « Léo », la sœur de la future mariée… Mais à cause d’une erreur de destinataire, c’est Léo, architecte parisien et homonyme de Léonie, qui lui répond !Débute alors une correspondance qui devient de plus en plus personnelle à mesure que les jeunes gens se découvrent l’un l’autre. Mais quand Léo propose à Solène de se rencontrer enfin, elle refuse catégoriquement. Bien décidé à connaître le visage de sa mystérieuse amie virtuelle, Léo s’obstine… Solène lui cacherait-elle quelque chose ? La complicité qu’ils ont développée derrière leurs écrans résistera-t-elle à l’épreuve du réel ?

Extraits:

Je n’ai toujours aucune idée de ce à quoi il peut ressembler physiquement, et c’est parfait. Je suis la première à savoir ce que cela fait d’être jugée d’un simple regard, et le fait de sympathiser avec quelqu’un qui ne connaît rien de mon apparence me plaît assez.


Je lui ai décrit les deux piètres expériences d’enterrement de vie de garçon que j’ai eues. L’une pour le mariage d’un cousin, où nous nous sommes contentés de descendre des bières en racontant des blagues graveleuses ; l’autre, qui était celle d’un collègue de bureau, où nous nous sommes retrouvés dans un bar miteux, avec une strip-teaseuse qui n’avait pas froid aux yeux. N’étant pas emballé par la soirée, je suis parti avant la fin. Une semaine plus tard, j’ai appris que le mariage avait été annulé. Apparemment, le futur marié n’avait pas eu que les mains baladeuses, et à l’heure où vos moindres faits et gestes se retrouvent sur le Net, sa fiancée n’a pas tardé à être au courant et à mettre fin à leur histoire.


Dans ma tête, la vie, c’est comme une multitude de routes. Tu as l’autoroute, celle qui va exactement là où tu voulais aller. Parfois, tu es obligé de la quitter pour emprunter un itinéraire secondaire, ou tu choisis même de le faire volontairement. Et tu peux avoir de belles surprises. Même si le chemin est un peu plus long, tu peux rejoindre ta destination initiale, tu prends plaisir à faire ce détour. Tu peux même te retrouver à un endroit où tu n’avais pas prévu d’aller, mais peu importe si au final l’endroit est beau, tu ne crois pas ?


Mon avis:

Je n’avais jamais lu l’auteure avant d’avoir ce roman en service presse.Solène est un personnage fort que j’ai beaucoup apprécié, l’histoire en elle même ne manque pas d’humour malgré le sujet, j’apprécie les romans épistolaires (en fait dans le cas présent il s’agit de mails) c’est original et lorsque c’est bien fait comme dans ce roman, c’est extrêmement agréable.
J’ai passé un super moment durant cette lecture avec une plume sympa, je tenterai de lire d’autres romans de Tamara si j’en ai l’occasion.

Merci à l’auteure

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s