Chroniques

Chronique et interview Le bonheur d’Anna-Tome 1:Après la pluie…de William Alcyon-Service Presse

Résumé:

Anna a toujours su que des tragédies pouvaient arriver? mais aux autres !Le 14 juillet 2016, sur la promenade des Anglais, elle assiste au feu d’artifice avec l’homme de sa vie.Un camion de 19 tonnes surgit soudain…Elle survivra, pas son compagnon.S’ensuivront, de longs mois de deuil, de douleur, de déni.Comment faire pour s’en sortir, rebondir et reprendre sa vie en main ?Les drames ont cette particularité de révéler en chacun des ressources insoupçonnées.C’est ce qu’elle découvrira, aidée par ses rencontres, en partant à la découverte des autres, mais aussi d’elle-même.

Extraits:

Depuis son réveil après l’attentat et les trois semaines de coma qui avaient suivi, elle vivait dans le déni. Un déni complet. Un refus de poursuivre une vie sans lui. Comment continuer quand on a perdu sa raison de vivre. Stéphane était cette raison. Tout s’était envolé en un instant. La faute à la folie d’une époque où le terrorisme frappait partout et n’importe quand, une civilisation du vingt et unième siècle où l’humanité se morcelait parfois en éclats de vies brisées.

Le malheur qui s’était abattu sur Anna n’avait épargné personne dans la famille. On ne peut comparer la douleur d’une femme qui perd son compagnon dans des circonstances insoutenables avec sa propre douleur de mère qui voit son enfant anéanti.

Mon avis:

Ce roman est une pépite, malgré le vécu si douloureux et la souffrance d’Anna ce livre m’a fait pensé à un conte philosophique dans le style de Paulo Coelho,il y a beaucoup de psychologie et de pédagogie dans la manière ou les différents thèmes sont abordés. »Carpe diem » est l’expression parfaite pour ce roman, la vie avec ses rires et ses larmes , vivre l’instant présent car on ignore ce qui se passera demain.L’histoire est cohérente,passionnante de bout en bout.Vivement la suite!

Interview:

Comment êtes vous devenu écrivain ?

Comme je l’explique sur ma page Auteur sur Amazon.fr, j’ai toujours aimé raconter des histoires.

L’écriture a toujours énormément compté pour moi, mais comme une sorte de rêve inaccessible. J’ai d’abord écrit un petit nombre d’ébauches de romans : des polars/thrillers essentiellement, parce que c’est un genre qui permet d’apprendre à construire une histoire, à entretenir un certain suspens. Toutefois, les manuscrits finissaient chaque fois à la poubelle. Quelque chose me manquait, je ne parvenais pas à aller jusqu’au bout. J’avais sans doute besoin de vivre des expériences, de faire preuve de plus de maturité.

Au fil du temps, j’ai compris que je devais écrire pour transmettre quelque chose, un message, peut-être ? Pas seulement pour peindre un « instantané » de vie. Dans « Le bonheur d’Anna », je veux montrer qu’il existe en chacun des ressources insoupçonnées, que malgré les drames, les obstacles, on peut tout de même continuer, se relever, et aller de l’avant.

Amazon a classé mon roman dans la rubrique Développement personnel, car le lecteur ou la lectrice peut s’inspirer d’Anna pour trouver un chemin de résilience. Pour ce qui me concerne, et en dépit du sujet difficile, je le vois plus comme un roman Feel Good, car c’est aussi un joli voyage initiatique. Du coup, moi je le verrai plus comme un roman initiatique.

Quels sont les livres ou les auteurs qui vous ont le plus marqué ?

Oh la la, il y en a beaucoup. Les auteurs, ce sont plutôt leurs réflexions sur le métier d’écrivain que j’aime particulièrement chez Bernard Werber et Stephen King, même si j’aime aussi leurs textes. L’alchimiste de Paulo Coelho m’a aussi marqué il y a longtemps tout comme Richard Bach pour son Jonathan Livingston. Les auteurs de FeelGood contemporains comme Aurélie Valognes et Agnès Martin Lugand me plaisent beaucoup aussi.

En vous lisant, je trouve que dans votre roman il y avait un côté philosophique, un peu dans le style de Paulo Coelho. Vous aimez la philosophie ?

Je suis flatté ! L’alchimiste de Paulo Coelho est un très beau roman initiatique. Une quête existentielle. Oui, j’aime la philosophie, mais n’est ce pas vrai pour tout le monde ? S’interroger sur la vie le semble essentiel, aussi loin que je puisse le souvenir, je me suis toujours posé des questions existentielles.

Comment arrive-t-on à aborder un sujet aussi sensible que l’attentat ? Avez-vous reçu des témoignages de victimes ?

Le sujet est venu à moi sans savoir vraiment comment ni pourquoi.

Je voulais partir d’un événement dramatique, d’une tragédie, une césure qui allait « mettre en morceaux » l’existence de mon personnage principal : Anna.

Malheureusement, nous vivons une époque blessée par les attentats terroristes qui nous meurtrissent de façon récurrente. La dernière attaque du 11 décembre 2018 au marché de Noël de Strasbourg nous le rappelle cruellement.

L’attentat de Nice me paraissait être un choix représentatif d’une tragédie d’aujourd’hui, une facette obscure de ce que l’humanité peut produire de pire, en ce sens que n’importe qui, n’importe quand, peut voir son destin se briser en un instant seulement pour s’être trouvé au mauvais moment, au mauvais endroit.

En parler dans mon roman est aussi, pour moi, un moyen de rendre hommage aux victimes et à leurs familles.

Quels sont vos projets à venir ?

Je suis en pleine écriture du tome 2 de « Le Bonheur d’Anna ». Beaucoup de lectrices et chroniqueuses m’ont presque ordonné 😁 d’écrire la suite. Une blogueuse cette semaine a même écrit que c’était criminel de laisser les lecteurs comme ça, dans l’attente de la suite.

Après, j’entamerai un 3ème roman, mais… dans un style différent : un thriller/polar ! Cependant, il y aura probablement quelques ingrédients type roman initiatique et Développement personnel qui viendront s’ajouter à la recette.

Pour terminer, un petit mot pour vos lecteurs.

Mes lecteurs sont principalement des… lectrices, si je me fie aux retours que je reçois 😁
Un mot pour mes lecteurs/lectrices ? MERCI !
Être lu est déjà un bonheur, alors quand en plus on reçoit des avis positif, des remerciements, c’est une joie immense. Un commentaire chaleureux et 5 étoiles sur Amazon et je suis heureux… parce que cela veut dire que j’ai touché un lecteur ou une lectrice et c’est fantastique. Je suis reconnaissant, voilà.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s