Non classé

Bla-Bla du Samedi

Bonsoir

Je suis contente de vous retrouver pour le bilan de la semaine et vous parler de ce que j’ai aime, mes coups de coeurs, l’actualité qui m’a touchée et enfin mettre en avant auteurs,artistes,bloggeurs…qui le souhaitent
Le 14 Avril, je me suis rendue comme chaque année à la trouée d’Arenberg pour assister au passage du peloton du Paris-Roubaix, l’un des plus célèbre événement sportif au monde , malgré le froid il y avait comme toujours beaucoup de monde des Belges,Norvégiens,Anglais,Italien entre autres ont fait le chemin jusqu’à nous pour assister à la course cycliste
C’est le célèbre coureur Belge Philippe Gilbert qui est venu à bout de l’enfer du nord et qui a remporté la prestigieuse course.Je suis absolument passionnée de cyclisme!

Le 15 Avril, j’ai assité comme beaucoup horrifiée à l’incendie de la cathédrale notre dame de Paris.Une partie de notre patrimoine et de notre histoire est partie en fumée,c’est l’occasion comme un hommage de relire le livre de Victor Hugo

Le 17 Avril, je suis allée voir les films « After » et « Simetierre » adaptés des romans de Anna Todd pour la célèbre saga et de Stephen King.
Vous pouvez retrouver la chronique du film After sur le blog, celle de Simetierre sera publié demain!


L’oeuvre de la semaine:

Une oeuvre se situant à Valenciennes « L’oiseau a Bleaudelot » de François Maladry


Le film de la semaine:


« Nouveau départ  » avec Matt Damon et Scarlett Johansson, je ne m’attendais pas à autant aimer ce film.
Père célibataire, Benjamin Mee a bien du mal à élever ses deux jeunes enfants. Espérant resserrer les liens familiaux, il décide de prendre un nouveau départ, plaque son travail et achète une vieille maison sur une immense propriété, qui a la particularité d’abriter un zoo délabré. Plusieurs dizaines d’animaux, ours, tigres et bien d’autres, vivent en effet au Rosemoor Animal Park, où la gardienne Kelly Foster et son équipe dévouée tentent de maintenir les installations tant bien que mal. Sans la moindre expérience, avec très peu de temps et d’argent, Benjamin Mee et les siens vont tout mettre en œuvre pour réhabiliter le zoo et vivre ainsi leur plus grande aventure…


La série de la semaine:


Candice Renoir


Le grand retour de la policière la plus perchée de France, je suis super contente de retrouver la série avec une nouvelle saison.Je vous invite à lire ce livre

A la découverte de…


YAZ

Poèmes de Jeunesse de YAZ:

DE QUOI CA PARLE ?

Il s’agit d’un recueil regroupant plusieurs poèmes traitant de sujets essentiellement axés autour de la condition humaine, des moeurs contemporains que l’on peut aisément qualifier d’intemporels tant il semble inérant à l’Humanité depuis son existence.
On y parle d’amour, de passions, de temps, de doutes, d’espoirs, de peines, de morts, mais également de la recherche d’un but, d’un sens à donner à sa vie,la recherche du soi, du sens de la vie et de la mort et de ce qui nous entoure.
L’auteur traite également de notions plus ‘engagé’ comme la justice, l’égalité, la fraternité humaine, de ceux qu’il nomme sobrement « les oubliés », de l’individualisme, de la société actuelle, n’hésitant pas à montrer l’Humanité sous ses plus noirs habits.

Extraits tirées du recueil « poèmes de jeunesse » de l’auteur YAZ, décembre 2018, format e-book uniquement.
Lien vers le site d’achat: ICI

DEMENTIA

« Noirceur au cœur,
Folie à l’âme,
Sans nulle peur,
Sortir la lame.

D’un coup ferme,
Mais fatal,
Les yeux se ferment,
Aucune larme.

L’Homme aux milles vices,
Meurtrier,
Avec malice,
Va nier.

Aucune bonté,
Aucune pitié,
Aucune morale,
Son idéal. »

SOMNIUM

« Te rappelles-tu de cette nuit étoilée ?
Cette impression de flotter dans un océan infini ?
Souviens toi, perché sur ton nuage,
Sans sourire sur ton visage.

Tu n’avais pour seule présence que le monde,
Que tu incendiais de tes cendres,
Tu n’avais pour seule présence que le monde,
Que tu noyais sous tes crachats.

Cette nuit là,peu commune,
Tu pouvais voir plus loin,plus profond,
Qu’un simple horizon,

Tu te voyais voler au dessus de tout,
De tes rêves, tes convictions,
Tu les survolais sans t’arrêter,

Tu étais las de tout çà,
Tout ce que tu voulais,
C’était une forme de paix. »

HOMINIS CONDICIONIS

« Du simplet à l’intellectuel,
L’Humanité s’entremêle,
Chacun cherche sa gamelle,
Chacun cherche sa gazelle.

Pendant c’temps-là on n’voit pas,
L’Humanité toujours plus bas,
Chacun cherche sa gamelle,
Chacun cherche sa bouteille.

Il est bien beau ce p’tit mot là,
Humanité rien que tout çà,
Chacun cherche sa gamelle,
Chacun cherche sa poubelle.

J’connais que trop cette théorie,
Qui dit qu’Humain est confrérie,
Pour moi Humain est putain,
çà rime et çà me va bien !

Alors on se laisse entraîner,
Dans les bons plans,pour oublier,
Que face à l’immense Univers,
Nous ne sommes qu’infime poussière.

Chacun cherche sa gamelle,
Chacun cherche sa chapelle. »

A PROPOS DE L’AUTEUR :

L’auteur YAZ est né et à grandi en France où il vit actuellement.
Il a plusieurs passions dans la vie et l’écriture est une de celle qu’il a développé dès les bancs de l’école.
Ses écrits sont inspirés de ses expériences personnelles, de celles de personnes qu’il a rencontré, mais aussi d’une compression de ce que l’Humanité laisse passer au travers des médias qu’ils soit nouveaux comme les photos,la télévision et plus récemment l’internet, ou plus ancien comme les livres, les journaux et autres archives.
Au travers ses écrits, il n’essaie pas d’imposer quoi que ce soit à qui que ce soit, chacun étant libre d’interpréter comme bon lui semble tel ou tel écrit et y trouver le message qui lui correspond.

Allan Kervella


Entre le dessin et la peinture, Allan Kervella génère des espaces sur papier épais qui ont en commun leur
nature duelle. Dans ses compositions, réalisées à l’encre et/ou à l’aquarelle, l’abstraction dialogue avec
la figuration, pour mieux déployer un imaginaire connecté aux règnes élémentaires, une énergie propre
à la naissance d’univers singulier.
Sa série des « Cosmogonies », traduction de microcosmes et de mondes intérieurs autonomes, met en
scène la cohabitation de deux types d’éléments graphiques.
Les premiers, spontanés, presque fugaces, sont librement jetés sur le papier. Le geste primordial
importe, puis le hasard, empruntant au Tachisme, finit par s’immiscer et est accueilli avec jubilation :
tâches, flaques, éclaboussures, c’est la genèse de la matière.
Pour les seconds, l’artiste introduit des formes géométriques en lévitation. Il leur donne vie en les
emplissant d’infimes dédales labyrinthiques d’une extrême finesse. Autant d’éléments cellulaires,
organiques, végétaux, cosmiques, qui se déchirent, explosent et se libèrent enfin pour ouvrir de
nouvelles circulations du regard.
Cette activité graphique, inscrite dans une temporalité lente, plusieurs jours, nuits, semaines, courtise
la méticulosité sans, paradoxalement, jamais vouloir l’atteindre.
Les éléments indispensables à tout monde accueillant la vie, l’air, l’eau, le vent, le soleil, sont exprimés
avec force, généralement en monochromie.
On retrouve toutes ces antinomies dans les « Oxymores », la seconde série tentaculaire qui occupe Allan
Kervella depuis 2011. Les tracés impétueux aux influences sensuellement calligraphiques s’entremêlent
avec des micro-labyrinthes obsessionnels. La gracilité d’exécution, là encore, rend visibles ces entrelacs
uniquement de très près.
La « libération », fondatrice de l’histoire de l’artiste et de ce qu’il est aujourd’hui constitue donc le fil
rouge de ses recherches et s’exprime dans chacune de ses œuvres.
La prochaine série d’Allan Kervella s’inspirera de la structure cellulaire géométrique des larmes vues au
microscope et traduira les émotions qui leur donnent naissance.

Découvrez son site ICI

Le groupe facebook « Le plaisir du livre »


Sylvie:
« Ils y a 151 membres dans mon groupe et il a été créée le 20 juillet 2018
J’aime tout lire ,car j’adore découvrir des nouveaux auteurs
J’ai eu un gros coup de cœur pour les livres Hunger Games
Et j’ai pas aimer 50 nuances de Grey
Je suis sur Facebook depuis 4 ans et j’ai connue beaucoup de personnes qui aiment la lecture , donc je reste sur Facebook »


Découvrez le groupe ICI

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s